CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CONTRITION
Reflections [ 2013 ]
CD Album (Durée : 52)
Style : Metalcore
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.mightymusic.dk/
Contact groupe : https://www.facebook.com/contritionofficial?fref=ts http://contrition.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 juin 2013 - Chroniqueur : Lucky.Bloody.Mary
 

CONTRITION ? Vous me direz que vous n'en avez jamais entendu parler. C'est tout à fait normal étant donné que cette toute jeune formation danoise fondée en 2009 en est à son coup d'essai : leur premier album « Reflections ». Un artwork somme toute banal, un titre et une thématique assez classiques, une typo simpliste au possible... Rien ne permet de prédire que CONTRITION sorte du lot. Et effectivement le quintet ne sort pas du lot puisqu'ils jouent une sorte de metalcore (genre en vogue et joué par environ un groupe sur deux ces derniers temps) teinté d'influences plus progressives.

L'album s'ouvre sur un trio plutôt bon, avouons le, « In Distant Lights », « Hypothermia » et « Al-Kuh-Hawl » forment une entrée en matière appétissante. On remarquera des riffs très bien pensés, un jeu de batterie dans les sentiers battus mais carré et une qualité de composition plutôt au-dessus de la norme. Soyons clairs, on était en droit d'en attendre moins d'un groupe aussi jeune que CONTRITION. La qualité est plutôt au rendez-vous au même titre que l'efficacité des riffs. On est agréablement surpris par quelques accalmies bien pensées venant joncher un gros bloc de violence. Ce bloc c'est la première partie de l'opus (jusqu'à « Chaos Reigns ») et un appendice qu'est « Drowning in Mirrors ». Tous ces titres sont de vraies réussites avec quelques expérimentations rythmiques plutôt sympathiques, des mosh part pas si bateau que ça et du « bass-drop » assez bien utilisé. Il y a de l'idée.
Le reste de l'album est dans une veine plus post-hardcore je dirais (attention, pas au point d'un CULT OF LUNA) mais on sent bien que les ambiances torturées additionnées aux influences musicales du metalcore sont bien représentées dans cette partie. La pseudo-instrumentale « Nova » est ambiante à fond, « Surrogate » est un crescendo rythmique dont la moitié est tout de même plus proche d'un groupe de prog que d'un groupe de metalcore. « Timeless » l'est encore plus que les autres puisque extrêmement lente et longue. Et de manière générale, les morceaux sont trop longs. Les chansons de « Reflections » ne sont pas assez fournies pour se permettre des longueurs pareilles : 6 ou 7 minutes c'est trop.
Il va bien falloir parler du chant à un moment. Si on peut dire que Nico joue dans la même gamme de voix qu'un AUGUST BURNS RED, il est loin d'en être encore à la hauteur. S'il gère son scream plutôt bien, le chant clair nasal, le growl aigu et le rap râpé ne sont pas gage de qualité. Il a au moins le mérite de s'y essayer (ce que beaucoup de chanteurs ne font pas) mais encore faudrait-il les maîtriser avant de les coucher sur CD. Ceci étant dit rappelons tout de même la jeunesse de la formation et que, malgré ses défauts, Nico reste calé.

CONTRITION a essayé de grandir peut-être un peu trop vite : les idées et le potentiel sont là mais les jeunes danois doivent encore trouver leur style propre. Pour l'instant ils mangent à tous les râteliers : « Chaos Reigns » n'est pas loin d'un metalcore moderne (alternance refrain /chant clair et couplets / scream), des ambiances à la OPETH apparaissent sur « Sensory Perception », la progressive « Nova », la plus metalcore traditionnel américain « Al-Kuh-Hawl », « Timeless » la post-hardcore... Ce n'est pas un défaut, juste un manque de temps et de maturité. A eux de trouver la voie qui leur ira et je me doute que dans quelques années on reparlera d'eux.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR