CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ROSA VORAGINE SUBMERSA
Renaissance D'Un Pétale Séché [ 2013 ]
CD Album (Durée : 77.20)
Style : Ambiant neoclassique
Informations :
Interview :
Contact label : http://seventhcrowrecords.bandcamp.com/
Contact groupe : http://www.rosavoraginesubmersa.com/ https://soundcloud.com/rosavoraginesubmersa
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 juin 2013 - Chroniqueur : AVALON
 

Alaedyna Lavin est apparemment (vu la très faible quantité d'info à ce sujet) lcompositrice et musicienne de ce projet solo ROSA VORAGINE SUBMERSA, elle sort un nouvel album tout en nuances et ambiances, dans un thème axé néoclassique voire gothique.
Dès les premières notes, on aperçois différents instruments tels la flûte, le violoncelle, le tout avec une très discrète boite à rythme en arrière plan.

Vous aimez les ambiances à la Tim Burton (merci Danny Elfman), ou autres sonorités de Sopor Aeternus (sans le chant barré et le coté rock/goth), vous pourrez apprécier cet opus, il faut le dire, rempli de mélancolie et de douceur. Tout est finement ciselé, piano, violoncelle donc, c'est harmonieux et mélodique à souhait. Vous aurez même un orgue (qui sonne plus synthé malheureusement) sur "Le Conte de la Muse Endormie" qui est pour ma part un titre assez raté car le son des instruments est carrément trop artificiel et on ne rentre à aucun moment dans ce style "Bontempi". "La Valse du Chloroforme" est assez bien vu, dommage que tout ceci soit assez faible au niveau orchestration.

Car oui, si les mélodies et surement le talent sont là, le coté production et le choix des instruments laissent perplexe. Boite à rythme au son faible, synthé qui sonne trop basique voire "bon marché", c'est tout un pan technique important qui sera nécessaire de revoir pour pouvoir accrocher l'auditeur tout à long de ces 77 minutes bien remplies.
Pour ma part je suis passé à coté, cela arrive, espérons que des les prochains enregistrements nous aurons plus d'instruments "réels", ou du moins qui sonnent justes qui ne laissent pas l'auditeur sur le coté du chemin sombre et doux qui a été tracé.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top