CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EATING SHIT
Supersonic black metal [ 2013 ]
CD Album (Durée : 37)
Style : Electro black grind
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/eatingshit.grind http://eatingshit.bandcamp.com/album/supersonic-black-metal
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 juillet 2013 - Chroniqueur : Goldatarte
 

Alors il arrive de temps à autres dans la vie d'un chroniqueur de tomber sur un truc OVNI qui l'empêche de faire sa chronique correctement. Voici EATING SHIT ! Vous aurez deviné au nom que ce groupe officie dans le grindcore. Alors pourquoi cet album s'appelle « Supersonic Black Metal » ? Et bien parce que ces jeunes gens, après avoir fait deux autres objets audio : « Paradox » et « Bon appétit », ont décidé de ne plus faire uniquement du grindcore mais également du black metal. Alors vous savez, si ce n'était que ça, ce groupe pourrait être standard. Sauf qu'en fait, le trio d'Annecy n'a pas de batteur et se retrouve équipé d'un ultra-batteur : une boîte à rythmes...

Alors voilà, hormis le style plutôt spécial d'un groupe spécial, même la pochette semble être une blague. Sérieusement : des écritures de black metal propulsées par des traits roses et noirs avec des têtes de panda... Bref, parlons musique. Voyons, si ANAAL NATHRAKH avait voulu faire des blagues, on aurait obtenu « Supersonic Black Metal ». Remarquez qu'en mixant un BELPHEGOR avec un THE BERZERKER, on aurait obtenu un peu pareil. Alors maintenant que le tableau est planté, notez d'autres blagues mais musicales cette fois : l'intro « From Black til' Grind » est d'un cliché black metalique monstre : des corbeaux, une ambiance sombre et tout et tout. Seconde blague : le dernier morceau qui est une reprise de leur propre morceau « Carte Noire » mais joué par le célèbre et talentueux logiciel Guitar Pro, ami du compositeur en herbe. Passées ses considérations hilarantes, le reste de l'album est plutôt une sorte de bouillie sonore pleine de blasts impossibles, de riffs brutaux, de cris tranchés et criards. Il n'y a pas vraiment besoin d'avoir un cerveau en plein état de fonctionnalité pour se manger « Supersonic black Metal », ne cherchez pas une once d'intelligence dans ce CD, il n'y en a pas.

EATING SHIT nous propose un excellent défouloir, sans grande recherche mais hyper efficace. « Supersonic Black Metal » est une blague géante. C'est dit. Je donne tout de même des mentions spéciales aux morceaux : « Chun » et « Footu » qui sortent un peu du lot au milieu de tous les morceaux qui se ressemblent le long de ces 37 minutes d'electro black grind humoristique.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
EATING SHIT - Paradox EATING SHIT - Bon appetit

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR