CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FLESHGOD APOCALYPSE
Labyrinth [ 2013 ]
CD Album (Durée : 54.21)
Style : Death Symphonique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblast.de/fr/
Contact groupe : http://www.fleshgodapocalypse.com/ https://myspace.com/fleshgodapocalypse
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 août 2013 - Chroniqueur : Chart
 

En à peine 6 ans les italiens de FLESHGOD APOCALYPSE ont su s’imposer comme une valeur sure du death metal. Déjà les deux premiers albums du groupe, « Oracles » en 2009 et « Agony » en 2011 avaient prouvé que ces musiciens étaient réellement doués techniquement et implacables au niveau des arrangements. FLESHGOD APOCALYPSE s’est très vite fait remarquer et les grosses tournées se sont vite enchaînées. Avec Nuclear Blast derrière le combo italien, il était légitime de penser que le groupe bénéficierait de ressources suffisantes pour produire un album symphonique qui repousserait les limites de ses deux précédents.

Lors des différentes phases de la promotion de cet album, FLESHGOD APOCALYPSE nous a promis un album comme étant la « combinaison parfaite de tous nos points forts avec la meilleure production que nous n’avons jamais eu », selon les dires de Francesco PAOLI (batterie, guitare, chant). Certes il s’agit bien là d’une phrase lâchée en promotion mais il faut bien avouer que cette fois, le but est atteint sans aucun problème. « Labyrinth » s’appuie sur le mythe du Labyrinthe de Cnossos au sein duquel était enfermé le minotaure.

Musicalement, FLESHGOD APOCALYPSE est absolument au top. Chaque morceau de cet album s’enchaîne à la perfection. Le concept est mené avec une main de maître du début à la fin de ce disque. Il est incroyable avec le nombre de concerts qu’a pu donner le groupe ces dernières années qu’ils aient eu le temps de composer des morceaux aussi aboutis, avec des orchestrations à vous couper le souffle. Le génie ne s’invente pas, il faut le travailler mais il convient d’ajouter qu’il faut disposer d’un sacré don à la base pour pouvoir sortir quelque chose de cette ampleur. En son temps DIMMU BORGIR ou NILE avaient repoussé les limites du genre avec des orchestrations nouvelles mais il faut bien dire que FLESHGOD APOCALYPSE pose désormais la barre bien au-dessus de ses prédécesseurs.

Les premières notes de « Kingborn », passée l’ambiance sonore de l’introduction, donnent le ton. Après un départ majestueux, c’est la déferlante qui commence. On note la complexité des riffs et la mise en place chirurgicale. On remarque que le chant féminin, toujours assuré par Veronica BORDACCHINI prend de l’ampleur. On remarque à peine l’enchaînement avec « Minotaur (Wrath Of Poseidon) ». On se laisse de toute façon très vite emporter par cet album. Le groove de ce titre est entraînant. Les parties symphoniques apportent une dynamique importante. L’incorporation de parties symphonique laisse d’ailleurs parfois à désirer sur certains disques mais là, il semblerait que tout ait été travaillé en même temps de manière à obtenir un parfait équilibre entre chaque pièce qui compose cet ensemble. Au cas où vous vous diriez que FLESHGOD APOCALYPSE a peut-être perdu de son énergie en mettant l’accent sur des aspects symphoniques plus développés, vous seriez dans l’erreur. L’écoute d’ « Elegy » vous prouvera que cette dynamique est toujours là, bien présente. Les réussites sont nombreuses sur cet album, que ce soit « Towards The Sun », « Warpledge », « Pathfinder », « Epilogue » ou n’importe quel autre titre de ce disque. Il s’agit là d’un chef d’œuvre du genre comme rarement on en trouve alors il n’y a pas vraiment de quoi faire la fine bouche et se ruer sur cet album le plus rapidement possible !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
FLESHGOD APOCALYPSE - Oracles FLESHGOD APOCALYPSE - Agony FLESHGOD APOCALYPSE - KING

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top