CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine DRAGONSCLAW
Judgement day [ 2013 ]
CD Album (Durée : 41.24)
Style : Power metal
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.killermetalrecords.de
Contact groupe : http://www.dragonsclawband.com http://www.reverbnation.com/dragonsclaw
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 août 2013 - Chroniqueur : Maulny77
 

Au moment où j'appuie sur la touche "PLAY" de mon lecteur, je suis loin de m'imaginer que je vais être happé vers une période historique mais non dépassée en terme de heavy metal. Comeback to the 80's, telle est la sensation que cet album me procure et plus exactement The NWOBHM. Me voilà soudain embarqué, à l'instar d'un film, dans une Doloréanne et plongé dans mes années d'adolescent. Maiden en chef de file est talonné par Samson, Def Leppard, Diamond Head... et un certain Dragonsclaw.
Soyons sérieux, nos 5 musiciens fortement inspirés par cette ère arrivent de l'Australie, Sydney. La formation composée de Giles Lavery (chant), Ben Thomas (guitare), Aaron Bryn Thomas (bass) et Ray Martens (claviers). Les musiciens sont épaulés par Joseph Matten (batterie) pour l'enregistrement de "Judgement Day", second album du groupe. A noter que David Reece (ex-Accept) a posé sa voix sur "Watching My Every Move".

Dragonsclaw propose un ouvrage de 9 titres rendant hommages aux ainés, la reprise de Warlord "Lucifer's Hammer" est là pour en attester. Les compositions ne sont pas désagréables et permettent de passer un bon moment, toutefois le groupe a constitué un ensemble homogène mais monotone et manquant d'originalité. Est-ce tout simplement le but recherché?
Les riffs utilisés semblent déjà connus, les soli sont en phase avec l'époque revisitée, la traversée du manche du guitare à vitesse V est de mise, l'avalanche de notes est certes juste mais aucun feeling ne transpire. L'ensemble rythmique est puissante, solide et présente du corps en occupant les plages musicales. La chant visite les aigus et des domaines plus posés, pas désagréable à l'écoute. Les arrangements apportés par les claviers renforcent les nuances et certaines orchestrations se rapprochent du metal symphonique. Il faut souligné l'excellente interprétation de "Lucifer's Hammer", l'hommage rendu à Mark Reale au travers de "Battle Cry" ainsi que "Bullet" est sa mélodie accrocheuse.

La production est soignée tout en restant dans la tradition façon metal 80's dans l'ensemble, les guitares sont puissantes laissant les autres instruments perceptibles.
Comment ne pas parler de la pochette faisant figurée la mascotte du groupe, son thème et son coté sinistre me rappellent "Women In Uniform".
Comme je l'ai souligné, Dragonsclaw n'a rien d'innovant mais le groupe sait reproduire les fondamentaux du metal sans démériter. Afin de franchir un niveau supérieur, la formation doit se démarquer en trouvant sa propre signature et bâtir des titres plus directs s'il veut gagner en efficacité. Un nom à retenir.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR