CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine RITUAL STEEL
Immortal [ 2013 ]
CD Album (Durée : 71.57)
Style : Heavy speed metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.killermetalrecords.de
Contact groupe : http://www.ritualsteel.net
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 20 août 2013 - Chroniqueur : Ivan.Jack
 

Cet album a tout d'un premier album ; la pochette dessinée grossièrement représentant un chevalier doré à tête de mort sur un cheval doré à tête de mort... Le nom du groupe et les titres des morceaux (« Agressor, Judgement Day, Metal Sanctuary ») donnent à penser que nous n'avons pas à faire à un groupe de glam-rock.... Mais c'est déjà le quatrième album de ce groupe allemand, mené en solitaire par le batteur Martin Zellmer et il n'aurait pas fait tâche s'il était sorti au milieu des années 80, entre les balbutiements des premiers Overkill, Mortal Sin, Running Wild et autres Agent Steel, voire Exciter....

Vous voyez où je veux en venir ? La musique de Ritual Steel est d'un autre temps, d'une autre époque... Ils aiment le Heavy Metal traditionnel, classique voire même le True metal de leur pays d'origine. Même la production du disque aurait trouvé des oreilles attentives en 1984 par exemple... Malgré tout, nous n'avons pas la joie de découvrir un nouveau Manowar ! Nous sommes en 2013 et même si l'on voit beaucoup de jeunes groupes émergeant reprendre des vieilles tendances heavy, classic rock et glam, il faut un minimum vivre avec son temps et éviter les clichés du genre par tous les moyens.

Là, il n'en manque pas un de cliché.... la batterie bloquée à 180 à la noire soutenue par une double grosse caisse à fond pendant la majeure partie du CD, avec une sonorité brute sortie d'un garage non insonorisé, une guitare qui en met partout, du riff et du solo « en veux-tu en voilà », un chanteur qui s'égosille à vouloir chanter aussi haut que les maîtres du style, sans leur arriver à la cheville et des choeurs virils (pas toujours...) « oh oh oh » guerriers et vengeurs... Les textes parlent de chevaliers, de mort, de combats, de gloire, de pouvoir et de dragons.... Bref, d'un autre temps...
Le dernier cliché, à éviter, d'un morceau de 23 minutes ne nous a pas été épargné, inutile, fade et ennuyeux au possible (« Welcome to the Metal Dead »)..... Ne refaites plus jamais une erreur pareille les gars !

Attention, ne vous méprenez pas, les musiciens sont loin d'être mauvais, mention spéciale d'ailleurs pour le guitariste qui abat un boulot phénoménal... mais dans son style... par contre je n'ai pas compris comment on peut laisser sur un album des soli complètement faux et des lignes de chant totalement hors mélodie, comme si le chanteur n'écoutait pas la musique qu'il chante... On a l'impression que les mecs ont voulu faire leur album dans leur coin sans le faire écouter à qui que ce soit avant de le sortir, sans regard extérieur et accumulant les erreurs de jeunes débutants... John Cason possède un timbre particulier, médium aigu dont il ne se sert que très mal, il paraît tellement pataud qu'il en sort incontrôlable sur certaines mélodies.

Etrange quand même d'entendre des lignes vocales avec un ton de décalage par rapport à la mélodie principale, ou des notes de guitares complètement hors gammes et dissonantes... Peut-être ont-ils voulu faire des essais free-jazz, c'est osé et pas vraiment concluant !!! Une torture pour les oreilles...

Je ne sais pas si ce trio est connu en Allemagne, en tout cas ils sont signés par Killer Metal Records et distribués un peu partout en Europe, alors que bon nombre de groupes dans le même style passéiste mériteraient vraiment autant de promotion et d'aide pour leur musique, voire plus que Ritual Steel... Ce disque convaincra tout juste les aficionados du style, et c'est dommage car on sent la démarche sincère, suffirait qu'ils s'entourent de personnes extérieures valables et objectives, et la musique de Ritual Steel s'en sortirait beaucoup mieux...





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top