CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


OTARGOS
Apex terror [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 40.00 - Style : Death black metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.listenable.net/
Contact groupe : http://www.otargos-terror.com/ https://myspace.com/otargos
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 21 août 2013 - Chroniqueur : Nebelgesang
 

Achtung ! Ces quelques bredouillements, ces quelques lignes, ont pour mission de vous présenter aussi succinctement que possible le contenu de l’OTARGOS nouveau. « Apex Terror ». Rien que ça.
Oui, OTARGOS, vous savez ces Bordelais qui arrosent depuis plus d’une décennie désormais les terres de France et de Navarre avec leur black metal qui puise originellement ses sources en territoire suédois.

Achtung ! Disions-nous… car après quatre albums de bonne facture mais ne parvenant jamais à titiller l’excellence le groupe décida de faire peau neuve. Mue opérée d’abord par le départ d’un membre historique, le bassiste XXX cédant sa place à Manu Pliszke. Mue opérée ensuite par une relative métamorphose stylistique… tangible initialement au travers d’un artwork plus sobre, plus clair, abandonnant les tons si évocateurs du black metal passé. Tangible au travers d’un abandon… tout autant symbolique qu’évocateur : celui des corpse paints et autres artifices esthétiques surannés et folkloriques.

Stylistiquement émondé, le quatuor surprend donc d’entrée de jeu… et attise la curiosité. Car à quoi peut donc bien ressembler la suite de « No God, No Satan » ?
La réponse tient en ceci : Une baffe en pleine trogne.

Solide sur les appuis, rugueuses dans leur production et le travail de composition associé, les compositions d’Apex Terror mettent en exergue une démonstration de death-black metal. Non, nous ne touchons pas au génie, non… il n’y a guère révolution de quoi que ce soit. Mais qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse !
Et les Bordelais l’ont bien compris, car avec le morceau titre, le ton est donné… avec violence, matraquage, riffing puissant et rythmiques frénétiques. À cela s’ajoutent les vokills éraillés de Dagoth, et surtout le travail titanesque, derrière la batterie, de Thyr, véritable machine de guerre… probablement l’instrument le plus impressionnant et le plus mis en valeur. Sachant alterner les patterns rythmiques, des blast-beats aux mid-tempi bien sentis… faisant participer tout son kit avec créativité.

Car la principale réussite de cet Apex Terror, c’est sa variété. Oscillant avec aisance entre l’agressivité du titre liminaire ou d’un « For Terra », entre autres et le mid-tempo lancinant et vicieux de « Fleshless-deathless » ou de « Remnant for a Long-dead star », l’album est indéniablement bien pensé… construit. Avec un jeu soigné, des guitares et une basse bien mises en valeur… des leads précis, quelques passages heavy/thrash pour les cervicales (« Versus ») bien que simples dans l’esprit… et quelques soli qui ne font jamais cheveu sur la soupe. Si l’on regrettera sans doute que les ambiances ne soient pas encore plus travaillées (mais la propreté de la production joue très certainement sur l’effacement de certaines tensions, au profit de l’efficacité)… OTARGOS délivrent ici un album mature…

Un monde, un univers sépare cet opus de ses prédécesseurs… Un monde, et c’est trop peu dire. Où sont passées les gimmicks suédois tant révérés par certains, et raillés par d’autres ? Nous ne nous plaindrons pas de pareille évolution. Au contraire, nous applaudissons des deux mains cet effort considérable. Par dessus bord, les attirails du passé… ici, place à la sueur, à la rugosité sans aucun doute héritée du death metal moderne.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
OTARGOS - Conqueror, conqueror….destroyer OTARGOS - Ten Eyed Nemesis OTARGOS - Kinetic Zero OTARGOS - No God No Satan


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut