CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SANGRE DE MUERDAGO
Deixademe morrer no bosque [ 2013 ]
CD Album (Durée : 58.00)
Style : Folk
Informations :Disponible en DOUBLE LP
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/thecrowcallstheravenblack?fref=ts
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 31 août 2013 - Chroniqueur : sarvgot
 

Et l’on vous prouvera qu’à PAVILLON666 nous sommes un public féru d’éclectisme, vous faisant découvrir des groupes à l’opposé de ce que peut représenter et incarner le Metal. Tel SANGRE DE MUERDAGO, groupe Germano-galicien. Sacré mélange me direz-vous.

Le groupe nous livre un style de musique totalement ancré dans le Folk, pour un son totalement organique, à mille lieues de l’électricité et du bruit d’un album de Death Metal. Un aspect Hypnotique a des années lumières de la rapidité d’un album de Heavy Metal. Ici, le principal instrument sera la guitare ... acoustique. De temps en temps un violon et une flûte viennent en accompagnement. Et malgré quelques lignes de chant, l’album se ressent bien plus pour sa partie instrumentale.

Et c’est cette partie justement qui fait le bonheur des fans du groupe. Les thèmes abordés traitent la plupart du temps de la nature, des éléments dans un registre plutôt onirique. Musicalement on le ressent au travers des instruments utilisés bien sûr, mais aussi grâce aux mélodies jouées par le violon et la flûte. Le rôle de la guitare se limitant principalement à un fond sonore tout en arpège. Le schéma est presque typique du groupe, presque répétitif (HAUNTED GLOW, O NOME DO VENTO). Le trop peu de variation n’y change guère.

En termes de chant, difficile de porter un jugement. Il se limite à quelques brèves interventions (LONGO CAMINO DE DESAPRENDIZAXE). Et surtout, il est extrêmement monocorde et plutôt faiblard dans le son, comme reporté au second plan, laissant le soin aux instruments de titiller l’âme musicale de l’auditeur.

La production de l’album ne relève pas vraiment un niveau que l’on jugera faible pour l’instant. Elle reste approximative (MENCER) et en dessous de ce qui se fait aujourd’hui dans son registre Folk acoustique. Des arrangements ressort une envie de plonger l’auditeur dans une certaine ambiance grâce à des bruitages (MENCER, DESTERRO) même s’ils sont simplistes ou inadéquat (DESTERRO justement).





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top