CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


OLDE
Gates of dawn [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 50 - Style : Black metal
Informations :Disponible en vinyle limité
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/oldendarkness https://www.facebook.com/oldendarkness
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 septembre 2013 - Chroniqueur : sarvgot
 

S comme SIDE-PROJECT. Ce terme définit la réunion de plusieurs musiciens au sein d’un groupe secondaire par rapport à leur groupe d’origine. Il en résulte souvent un défouloir (Kylähullut pour Alexi Laiho) pour ces membres ne pouvant (ou ne voulant) parfois pas accomplir toutes leurs idées au sein de leur formation d’origine (EMIGRATE pour Richard Kruspe, issu de RAMMSTEIN). Certains Side-Project sont voués au simple défouloir et se limite souvent à une sortie d’album, voire de quelques concerts pour certains. Rares sont les S-P à devenir une vraie formation à part entière, devenant plus réputée que les formations d’origine des membres. A titre d’exemple, SUMMONING en fait partie. Et si l’on commence avec cette définition du Side Project, c’est que le groupe dont nous allons parler en est un !

OLDE, puisque c’est son nom, est l’enfant commun de 2 musiciens issus de l’Underground. Un membre de Celtachor (groupe Folk Irlandais) et l’autre de Hour of 13 (vieux groupe de doom américain). Et lorsque l’on connait les 2 groupes, on se demande bien où nous emmènera le rejeton OLDE … OLDE SCHOOL.

P comme primitif, pour qualifier le son : la batterie résonnante, les vocaux Black, pas de doute L’âme de Quorthon hante ces Portes de l’Aube (Gates of Dawn) et l’œuvre de Bathory résonne sur tout l’album (« A DESOLATE THRONE IN THE WEST »). Indéniablement. Pas pour nous déplaire, forcément. Et qui dit Old School dit tradition. Pas la peine d’attendre quelconque innovation ici, l’attrait de l’album (et du duo) tient dans son expérience passée et dans sa technicité, appréciable sur l’album. Sachez, par exemple, que bien que le son soit roots, la production est tout de même assez soignée et l’on parvient sans mal à identifier chaque instrument pour en mieux apprécier le jeu (cette guitare…). Un bémol, l’album semble enregistré sur une longue période et la production différente selon les morceaux.

L’expérience tient aussi sur le tracklisting, ou comment garder un auditeur pendant 50 minutes (plutôt pas mal pour un album de Black). Les morceaux alternent entre Blast, certains plus posés (« SILVER HOOKS AND BLOOD »), quelques introductions ambient (« A DESOLATE THRONE … », morceau épique et sublime, tout en Black primitif). EPIQUE serait justement un bon terme pour qualifier GATES OF DAWN, les morceaux respirent les légendes, la nature, les riffs hument la violence et l’héroïsme. Comment ne pas vouloir traverser corps et âme ces portes de l’aube ? Et y rester plus que 50 minutes. Le final de l’album retenant particulièrement notre attention au travers d’un long et sublime « 13 WINTER » avant de finir avec un léger accent celte sur THE HEART OF ANCIENT TIMES, comme un rappel au souvenir, au devoir de mémoire.

Un album frais, froid même. Un bel hommage que l’on attendait pas ou plus, vu que l’album est en préparation depuis plus d’un an. Peu importe le temps, le 17 Septembre, chers amis, le BLACK METAL fait sa rentrée. Et il serait dommage de louper la rentrée de ce rejeton : OLDE.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut