CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FATES WARNING
Darkness in a different light [ 2013 ]
CD album + DVD (Durée : 56.45)
Style : Progressive metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.fateswarning.com/‎
Contact groupe : https://www.facebook.com/fateswarning
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 septembre 2013 - Chroniqueur : Mok
 

Formé aux États-Unis au début des années 80, Fates Warning fait parti des pionniers du metal progressif, et pourtant assez méconnu du grand public. Pour reprendre la phrase d'un article à connotation humoristique, et afin d'expliquer à certains ce qu'est le prog : "écouter un morceau de prog c'est comme écouter quelqu'un qui cherche une station à la radio" Je rajouterai quand même qu'au final on tombe souvent sur des bonnes radios, et ça en fait des morceaux excellents. Comme ceux présents sur l'album "Darkness in a Different Light", le 10e du groupe, sorti en septembre 2013.

Il aura fallu 10 ans de patience aux fans de Fates Warning pour avoir un nouvel opus proposé par le quintet américain. Mais l'attente en vaut la peine, et le disque commence sans perdre de temps par un bon riff de guitares avec distorsion, qui rentre dedans, et qui peut faire penser à l'ambiance qui ressortait de l'album "Systematic Chaos" de Dream Theater (sorti en 2007), un son très métal donc. Mais la chanson offre d'autres facettes, et cela se ressent dans de nombreuses pistes du disque. Des univers différents, des influences différentes et des sons bien distincts. On a affaire ici à une belle recherche d'idées dans la composition, des chansons parfois complexes, ce qui rajoute encore plus de charme au disque, et qui renforce cet aspect du prog qui le rend si intéressant à écouter.

Les chansons s'enchaînent, avec une durée moyenne de 5 minutes, ce qui est relativement correct, et qui permet au groupe de s'exprimer comme ils le souhaitent, en nous proposant de belles intro, des breaks riches, des solos bien composés, pour au final, un résultat complet et réfléchis. Le petit coup de coeur sur ce disque sera certainement la chanson "And Yet It Moves", la dernière de l'album, qui contient une piste cachée. Le morceau commence par une intro acoustique magnifiquement bien réalisée, inspirée de musique classique, et vient ensuite de beaux riffs, de belles mélodies.

Concernant les musiciens, je n'aurais pas grand chose à dire à part les admirer pour leur technique et la maîtrise de leur instrument. Le duo de guitare, assuré par Jim Matheos et Frank Aresti, nous offre des mélodies très recherchées, des ambiances profondes et une technique quasi parfaite de leurs 6 cordes. Joey Vera sait faire sonner sa basse sans pour autant vouloir trop s'imposer. Bobby Jarzobeck nous offre des riffs de batterie percutants et propre, quelques roulements parfaitement réalisés et des breaks qui sonnent magnifiquement bien.
Quant à Ray Adler, ce dernier chante des paroles très intéressantes, et très inspirées, et sa voix colle à la musique et au style. Je tiens à préciser que ce groupe a eu la possibilité de faire des tournées avec des musiciens tels que Mike Portnoy ou James LaBrie (Dream Theater) ou encore Kevin Moore qui a joué avec Dream Theater à leurs débuts ou dans Office of Strategic Influences, très bon groupe de prog avec l'excellent Mike Portnoy derrière les fûts.

En définitive, un très bon album, d'un très bon groupe, si bien évidemment vous aimez le metal progressif, ou que vous êtes ouvert au style, car je comprendrai que pour certains adeptes de métal, le prog ne les intéresse pas, certainement parce qu'il faut savoir l'écouter, l'apprécier, et qu'il faut également écouter de temps en temps un peu de jazz. L'album est vraiment très bon, et grâce à cette chronique, j'ai pu découvrir un groupe, pour lequel je vais chercher à écouter en profondeur ce qu'ils ont pu proposer auparavant.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top