CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DRILLER
All shall burn [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 36.53 - Style : Thrash
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/driller.poland
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 septembre 2013 - Chroniqueur : daills
 

Guerre chimique, accident nucléaire, transformation génétique et invasion d’une horde de mi-hommes/mi-bêtes assoiffés de sang et de chair fraîche. Le phénomène zombie n’en finit plus de répandre des tonnes d’hémoglobine dans les séries TV, films, livres et BD. Reconnaissons tout de même que bien avant ce phénomène de mode, la zombie-mania s’était depuis longtemps répandue dans le monde du metal. DRILLER, groupe de thrash metal polonais n’échappe donc pas à ce concept.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec ce ‘All Shall Burn’, DRILLER est bien décidé à faire couler du sang, trancher des têtes à coup de guitares aiguisées et de riffs assassins.
C’est en effet un thrash bien brutal que nous distille les Polonais.
Le premier morceau ‘Zombie Invaders’ est très direct, le rythme est très rapide, le chant hurlé et l’on flirte même avec un punk-hardcore qui nous fait penser au ‘crossover thrash’ de groupe comme MOD (Method Of Destruction).
Le deuxième morceau ‘Judgement Day’ s’avère plus structuré, un peu plus complexe et moins direct ; ce morceau évoque pour moi la référence principale de DRILLER à savoir SLAYER. Le ralentissement final en arpège de guitare non saturée/basse est redoutable.
Quelques influences death plus ‘modernes’ apporte parfois un peu de fraîcheur à ce thrash qui reste, malgré tout, fort ancré dans le style 80’s de la Bay Area.
DRILLER a su intelligemment alterné des morceaux différents sur ce disque à des moments stratégiques pour éviter l’ennui et la répétition. ‘Rock’N’Rolla’ vient ainsi à point nommé souffler un vent plus rock’n’roll à la MOTORHEAD ; les références à Lemmy tant au niveau du chant que du jeu de basse y sont fortes.
Pour ne rien gâcher à notre plaisir, DRILLER apporte également quelques touches d’humour qui nous rappelle également MOD. Ainsi, ‘Big (Pig) Big’ est un morceau death dont les paroles en Polonais ont été en grande partie rayées sur le livret mais dont on devine à travers certains cris de cochons la grande finesse d’esprit !
Humour encore avec ‘Screaming In The Rain’ surprenante reprise de Gene Kelly.

Au final, un album fort sympathique, très énergique et qui laisse envisager le meilleur pour la suite de la carrière de DRILLER, d’autant plus que l’on sent le groupe capable de progresser, notamment en étant soutenu par une production plus solide.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut