CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GUT SCRAPERS
Gimme your soul [ 2012 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 43.44 - Style : Hard rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.brennus-music.com
Contact groupe : http://www.gutscrapers.com/ http://www.reverbnation.com/gutscrapers
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 octobre 2013 - Chroniqueur : Maulny77
 

Découvrons la formation nîmoise, Gut Scrapers. Encore un groupe évoluant dans le milieu post..., death metal, me direz vous ? Que nenni, nos cinq compères sont restés arrêtés sur la célèbre route 66 aux guidons de leur Harley ou aux volants de leur Hot Rod. Vous l'avez bien compris, amis du hard traditionnel dans la lignée des frères Young, amateurs de riffs bluesy et southern rock, ce disque saura retenir votre attention. Pour les fans d'autres ambiances, ne vous égarez pas. Ces gars là sont français, en ont suffisamment dans les manches (de guitares) pour que nos oreilles écoutent les 10 titres qu'ils nous ont concocté. Avant de parcourir l'album, une légère présentation s'impose. Forts d'une expérience de 20 ans dans le milieu musical, les membres de Gut Scrapers n'en sont pas à leurs premiers pas, le groupe qui a vu le jour en 2008 est composé de Pierre Mercier (batterie), Thierry Pitarch (chant), Fred Fages (guitare), William Cortier (guitare) et Florent Cacheleux (basse).

D'entrée de jeu, "Cheers Motherfuckers" donne le ton, bienvenu dans le monde old school, le true rock sans compromis. Les compositions restent basiques et s'inspirent autant du blues que hard, elles visitent des ambiances proches de LYNYRD SKYNYRD, ROSE TATTOO ou AC / DC ... selon les pistes. La formation sudiste nous confirme qu'elle délivre un ensemble orienté hard rock, southern rock durant presque 45 minutes.

Les musiciens assurent le travail correctement et démontrent qu'ils maîtrisent aussi bien leur sujet que leur instrument. Les guitaristes nous le prouvent durant les soli de "Angry", ambiance jazzy, rythmes funk mêlés aux riffs puissants façon hard traditionnel. A noter la collaboration sur ce morceau de Manu Livertout et Christophe Godin. Preuve d'une certaine reconnaissance dans le milieu musical. Puis aux travers d'un solo au bottleneck, fluide et précis sur "Burden". La section rythmique envoie derrière, assurant une assise parfaite. Le chant est en phase avec ce type de compositions, Thierry Pitarch évolue dans un registre grave avc une voix éraillée, tout à fait agréable.

Comme l'on peut s'y attendre, les compositions sont directes et les Gut Scrapers font à l'essentiel, il en est de même pour les textes qui ne font pas tout le temps dans la dentelle. On est bien dans le monde des bikers, dragsters gonflés au nitro. La production ne dépareille pas, les instruments sont identifiables et audibles, l'ensemble se doit de sonner rock graisseux.

Certes, cet album n'est pas révolutionnaire, mais les titres sont aboutis et matures. Il permet de découvrir un groupe français interprétant du pur rock sans prise de tête, ayant composé des titres taillés pour la scène. Alors si le groupe se défend sur scène comme le laisse présager la pochette de l'opus, cela promet d'être intense.

A suivre de près.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut