CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEATH ANGEL
The dream calls for blood [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 47.26 - Style : Thrash metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblast.de/fr/
Contact groupe : http://www.deathangel.us/ https://myspace.com/deathangel
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 15 octobre 2013 - Chroniqueur : Maulny77
 

"The Dream Calls For Blood" est le septième album de Death Angel et le quatrième opus du groupe chez Nuclear Blast marquant la deuxième partie de la carrière des Thrashers de la Bay Area.

"Left For Dead ", premier titre de l'album débute par une intro menaçante pour nous conduire vers une ambiance thrash version 80's, son final revient vers le thème d'ouverture. Sans aucun doute, il s'agit bien de thrash et ce n'est pas "Son of the Morning" qui va aller à l'encontre de la direction musicale engagée. "Fallen" est intéressant par sa rythmique imposante et martiale puis son refrain posé à contre courant du morceau. L'esprit live est présent par "The Dream Calls For Blood", rythme bétonnant et refrain scandé parfait pour communier avec le public, headbanging et stage diving à l'horizon. Moins inné et moins coulant, "Succubus" est joué aux forceps, pourtant son riff de base est envoûtant mais le morceau légèrement en dessous des autres compositions. "Execution / Don't Save Me" nous accorde une brève pause par son premier thème électro-acoustique avant de retourner au premiers amours du groupe, le Thrash et sa rythmique intense et soutenue." Caster of Shame" est rentre-dedans, intense, sa lourdeur nous invite à la haine. Escapade en milieu heavy metal, "Detonate" est pour sa part moins rentre-dedans que les autres titres, mais sa structure mélodique inattendue est fluide et agréable, il faut attendre le solo de guitare pour le morceau s'emballe jusqu'à son final. "Empty", n'est pas avide d'énergie brute, la cavalerie est de retour, son break met Damien Sisson (basse) à l'honneur. Le salut nous arrive par "Territorial Instinct / Bloodlust" qui au départ semble doux par à nouveau un thème électro-acoustique, la deuxième partie nous achève malgré la longueur du morceau, plus de 6 minutes.

Durant les 10 titres qui constituent l'opus, la cavalerie en marche, rythmique soutenue, Will Carroll frappe comme un brute sur ses fûts, assure un train d'enfer, son acolyte à la basse n'est pas en reste. Le duo de six-cordes Ted Aguilar et Rob Cavestany posent des riffs appuyés, puissants, les soli de Rob sont captivants, concis allant dans le sens des compositions. Il démontrent qu'il est un excellent musicien et un compositeur averti. Vocalement, Mark Osegueda évolue dans plusieurs registres, chant hargneux, voix posée, sans jamais démériter.

L'ensemble est homogène, la production est propre, pas franchement énorme mais suffisante pour restituer le travail de chaque musicien.
Death Angel avec ce nouvel opus s'impose à nouveau comme l'un des piliers du thrash metal made in Bay Area, "The Dream Calls For Blood" propose des morceaux de qualité mais n'est pas un album culte en devenir. Pour ce faire, le groupe aurait peut-être du prendre plus de risque.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut