CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CHROME DIVISION
Infernal Rock Eternal [ 2014 ]
CD Album (Durée : 53.50)
Style : Rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblast.de/fr
Contact groupe : http://www.chromedivision.com https://myspace.com/chromedivision
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 janvier 2014 - Chroniqueur : Chart
 

Tout le monde connait Shagrath comme étant le chanteur de DIMMU BORGIR mais il semblerait évident que ce dernier ait eu envie d’autres horizons. En 2004, Shagrath retrouve son ami de longue date Lex Icon, connu aussi sous le nom de Nagash, ex bassiste de DIMMU BORGIR et officiant désormais au sein de TROLL et THE KOVENANT. Ces deux-la décident alors de monter un groupe de rock dans lequel Shagrath s’occupe de la guitare et Lex Icon de la batterie. Ils sont très vite rejoints par Luna d’ASHES TO ASHES à la basse. Après quelques remaniements de line up, le départ de Lex Icon et l’arrivée de nouveaux membres, le groupe se compose aujourd’hui de Shagrath toujours à la guitare, Shady Blue (SUSPERIA) au chant, Damage (GROMTH) à la guitare, Ogee (SHOT AT DAWN) à la basse et Tony KIRKEMO (ex OLD MAN’S CHILD) à la batterie. A l’instar d’un AUDREY HORNE, les musiciens de CHROME DIVISION se sont éloignés de leur registre habituel afin de s’adonner au rock dans toute sa splendeur.

Plus qu’un simple projet parallèle, CHROME DIVISION signe aujourd’hui son quatrième album, « Infernal Rock Eternal » qui marque aussi les 10 ans de la formation du groupe. Evidemment, avec NUCLEAR BLAST en appui, on découvre une production remarquable. Certes, pour du rock le son est traité comme pour un groupe de metal. La batterie est sans aucun doute traitée digitalement mais bon, c’est un choix et le résultat manque quelque peu de cette touche live particulière au rock mais on comprend aussi cette envie de repousser les codes et proposer quelque chose d’un peu différent de tous les groupes qui habituellement utilisent le son naturel de leurs amplis.

CHROME DIVISION a quelque peu évolué au niveau de ses compositions. A l’instar du premier morceau de l’album, « Good Morning Riot », le groupe a changé sa façon de faire. Cet album est un peu moins direct que ses prédécesseurs mais plus en finesse et plus approfondi au niveau des arrangements. On trouve un peu de talk box sur « Endless Nights » ce qui est nouveau pour le son du combo. Le morceau reste très rock mais sur un tempo ralenti par rapport à ce que l’on avait pu écouter par le passé. « (She’s) Hot Tonight » revient tout de même au punch plus direct du groupe mais ce n’est que pour mieux raffermir le propos avant « The Absinthe Voyage » qui fait preuve de toute l’évolution du groupe avec des riffs plus heavy que par le passé. Le morceau est aussi un peu le lien entre ce que font ces musiciens habituellement et leur projet actuel. « Lady of Perpetual Sorrow » introduit quant à lui des guitares acoustiques sur un titre qui pourrait presque être qualifié de ballade si les guitares électriques ne gardaient pas une présence aussi forte. C’est un peu la surprise de l’album qui pour certains en sera une bonne et pour d’autres une mauvaise mais on connait les metalleux et on sait très bien que ceux-ci ne rechignent pas vraiment les ballades et pour preuve, le toujours très grand succès de SCORPIONS. De très nombreux bons et gros riffs s’enchaînent au fil des morceaux « The Moonshine Years », « No Bet For Free » aux très forts accents bluesy, « On The Run Again » un très bon flirt avec la country, le très motorheadien « Mistress In Madness » et « You’re Dead Now » dont la rythmique aurait pu être signée VELVET REVOLVER.

CHROME DIVISION revient avec l’album de la maturité. Certes le groupe n’était pas dépourvu d’intérêts mais il place désormais la barre au-dessus et signe un album réellement bon qui pourrait bien placer sa carrière à un stade supérieur.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
CHROME DIVISION - Doomsday rock ‘n roll

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR