CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine REARTH
For My Dreams I Fall [ 2013 ]
CD Album (Durée : 72.21)
Style : Rock/ Metal progressif
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://rearthband.blogspot.it
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 janvier 2014 - Chroniqueur : carlos_ray
 

REARTH est un groupe italien de Udine, ville plus connue pour le foot que pour ses groupes de heavy progressif. Le groupe nous offre une autoprod d’assez bonne facture a priori, même si quelques défauts inhérents à ce type de production se font sentir. L’album est disponible sous format Digipack, l’artwork est sans grande originalité, et les couleurs apparaissent même un peu délavées. For My Dreams I Fall se veut un concept-album de plus de 72 minutes, ce qui peu en effrayer plus d’un, moi y compris. C’est plutôt ambitieux et il vaudrait mieux que les compositions soient à la hauteur !

Rentrons dans le vif du sujet : globalement, le son est honnête, mais manque de puissance sur les passages heavy. Les guitares sont trop en retrait, et le son de batterie peu adéquat avec cette grosse caisse trop sourde. Dommage, car les qualités techniques des instrumentistes sont là. Mais malheureusement, REARTH se laisse trop souvent aller à des passages mélodiques certes bien maîtrisés, mais dont la répétition et l’insistance lasseront à la longue même les plus sentimentaux d’entre les auditeurs ! Pour les morceaux les plus progressifs, leur défaut est d’être trop incohérents, et les enchaînements sont parfois un peu cavaliers : un blanc et c’est bâclé. De plus, le tout est bien souvent stéréotypé (alternance partie claire/ heavy). Les voix claires masculines avec leurs effets forcés ont tendance à vite lasser et deviennent finalement un obstacle à l’écoute. Notons l’utilisation de l’italien mêlé à l’anglais pour les paroles, ce qui ajoute une petite touche latine relativement peu commune mais agréable, qui se marie bien avec les parties italianisantes de l’album.
Même si un côté haché et brouillon revient dans nombre de morceaux, de bonnes idées émergent malgré tout : d’agréables harmonies vocales lorsque intervient la voix féminine, des parties acoustiques dignes d’intérêt, et de trop rares parties heavy ponctuées de solos de guitares bien maîtrisés.
Certains écueils n’ont pu être évités : les points noirs de l’album sont un manque de cohésion et une longueur qui fait qu’il relève de l’exploit d’écouter l’album d’une traite. Il n’est pas rare qu’on s’ennuie ferme lors de l’écoute.

Ce For My Dreams I Fall est à réserver aux fans de progressif mélodique purs et durs. Il y a trop peu de variété sur la longueur de l’album, même si les musiciens sont plutôt talentueux. L’ensemble est trop stéréotypé, marqué par l’alternance de passages clairs et “metal” (j’utilise les guillemets car cela reste très soft malgré tout). Les passages planants/ instrumentaux sont les plus convaincants, mais la voix peut gâcher le tout à vouloir trop en faire. Peut-être ne suis-je pas très réceptif à ce style, mais cet album est assez stérile, et dégage peu d’émotion. De plus, on flirte bien souvent avec la variété, et au vu de la longueur des morceaux et a fortiori de l’album, l’auditeur ne peut que relâcher son attention.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top