CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LACHRYMANOPSIA
Released [ 2013 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 35.21 - Style : Melodic/Technical Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://
Contact groupe : https://www.facebook.com/lachrymanopsia http://
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 février 2014 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

Voilà un petit moment que j'étais pas tombé sur un groupe Canadien (Québecois pour être plus précis) et pourtant, ça bouge toujours autant là bas. C'est donc sans surprises quand je vois LACHRYMANOPSIA dans la liste des chroniques affublé d'un "Death technique" que je décide de m'y attarder, et il m'en aura fallu du temps pour celui-ci !
Combo originaire de plusieurs villes de nos "cousins" de l'autre côté de l'océan rassemblés dans sa capitale Montréal (tiens, ça me rappelle les DOPETHRONE...), LACHRYMANOPSIA se forme de manière obscure, car évidemment leur premier album intitulé simplement "Released" sort sous format autoprod' et excepté la composition du groupe et une brève présentation du projet, les infos les concernant se font rares...

Et pourtant... Même si il faut avouer que ce n'est pas l'artwork de l'année, celui-ci exprime bien ce qui va suivre. Donc comme inscrit plus haut les Québecois évoluent dans un Death semi technique empli de contretemps, mais moins brutal qu'un Cryptopsy ou Neuraxis par exemple, mais plutôt "jazzy" et mélodique à la manière de leurs confrères de Quo Vadis, avec par moments quelques couches de clavier qui donne à leur musique un côté par moments "atmosphérique", mais ce n'est qu'une partie de leurs influences car c'est bien au cours des écoutes que l'on ressent tout aussi bien leur amour pour le Death mélodique. Sortant des carcans "horror/gore" on lorgne plutôt avec "Released" sur l'Humain, son rapport à la société et son désespoir. Plutôt honorable en soi, quand on se rend compte que la succession de riffs qui composent "Released" restent très difficile à une première approche, et l'on se croirait plutôt plongé dans un univers digne de David Lynch torturé, personnel et maîtrisé que dans un Fulcci !
Le concept de ce premier essai réside aussi dans ces textes, qui comme ses riffs alambiqués se décomposent en 2 parties, les 4 premiers titres évoquant la "Recherche" entre "Quête du savoir, Insatisfaction, recherche et dévoilement" puis dans les 3 derniers morceaux la "Révolte" entre "oppression, erreur et résignation"
Niveau composition, les jeux des deux guitaristes Alex et Isaac se complètent pour de belles parties (l'interlude "3km Left" bonnement prenant) et se dévoilent pour des parties soit complexes ("A Hypoplastic Masterpiece") soit mélodiques ("Nature's Leprosy", la grosse claque de l'album pour ma part), Marc-Antoine, le bassiste n'est pas en reste et sait tout aussi bien se mettre en avant sur certains morceaux ("Nailed Down Hammered On") et Emmeric, le batteur fait preuve d'une session rythmique très jazz et sans fioritures. Reste les vocalises growlés de William, qui par moments tendent quelque peu sur le "core" et pourraient déplaire, mais le chanteur pourrait montrer l'exemple en utilisant par moments la langue de Molière qui manque parfois à nos chers groupes Français...
Hélas, par certains moments, même si la production reste de bonne facture, certains passages font "vides", il manque un petit quelque chose qui emplit les enceintes, pallié sur certaines parties par l'ajout des claviers, minimalistes.

35 minutes au compteur laisse passer cet album d'une traite, pas toujours très facile à dompter, mais qui fait preuve d'un travail certain dans la composition et la personnalisation de la musique créée par LACHRYMANOPSIA. Mais pour ne pas tomber dans la masse, ce qui risque sûrement d'arriver, il leur faudra trouver une maison disques avant de tomber dans l'oubli... Un premier essai qui se pourrait prometteur pour peu qu'il tombe entre de bonnes mains !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut