CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DIABULUS IN MUSICA
Argia [ 2014 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 56.33 - Style : Metal symphonique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.napalmrecords.com
Contact groupe : http://www.diabulusinmusica.com
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 mars 2014 - Chroniqueur : Ivan.Jack
 

Agria est le troisième album de cette formation espagnole qui joue dans la cour des grands du metal symphonique à tendance gothique. Avec un chant death, disons-le peu convaincant et un chant féminin magnifié par ses nombreuses facettes, un gros cœur lyrique à vous couper le souffle et un savant mélange entre instruments métal et orchestraux. Une très belle découverte.


L'intro majestueuse et très religieuse dans le ton du chant féminin (« Et resurrexit - Libera Me ») donne l'ambiance générale, on sent l'expérience de la composition musicale et déjà des images se profilent. « From the embers » et « Inner Force » nous plongent dans une atmosphère poétique et lyrique avec ce choeur monstrueux où les pupitres des hommes, basses, barytons et ténors se taillent une bonne part du jeu, une qualité d'interprétation rarement trouvée dans ce style de musique. La chanteuse possède un timbre simple et très fluide et les refrains sont réellement inspirés mélodiquement...

« Furia de la libertad », avec comme invitée Ailyn Giménez de Sirenia nous prouve que l'espagnol sied à merveille au metal symphonique, les mots et les sonorités s'imbriquent bien avec les rythmiques saccadées et les grosses guitares, des images défilent une nouvelle fois devant nos yeux et le thème principal fait un peu penser à une musique d'Ennio Morricone, non pas pour illustrer un fameux « western-spaghetti » mais un film à tendance médiévale et mystique. Hélas, nous sommes freinés dans cet élan de volupté et de visions d'un autre temps par « Maitagarri » qui, je trouve, tombe un peu à plat ; malgré ce thème joué à la cornemuse et à la flûte, la sauce ne prend pas vraiment, même si les changements rythmiques sont là, rien n'accroche vraiment...

Par chance, la suite est très bonne, autant ce petit prélude harpe et voix sacrée « Sed diabolus » que les morceaux plus death et la jolie ballade « Eternal Breeze » où la voix de Zuberoa Aznárez nous caresse l'échine tout en douceur et simplicité. Les choeurs très originaux et fournis sont encore présents dans « Mechanical Ethos » et ornent délicatement cette chanteuse surprenante d'un bout à l'autre de l'album, passant d'une voix claire très juste à un timbre soprano flamboyant, aussi bien dans « Healing » que sur le duo avec la puissante voix ténor de Thomas Vikstrom de Therion « Encouneter at kronos », morceau digne successeur du Phantom of the opera, repris élégamment par Nightwish il y a quelques années.... on se demande même si on entend la même chanteuse tant ses timbres sont différents.... Un refrain envoûtant nous enchante encore avec ce conte acoustique « Indigo » teinté de harpe, de violons et de flûtes, nous transportant encore et encore, jusqu'à terminer le rêve sur une petite note médiévale, le bien nommé « Horizons ».

Décidément, que de belles surprises en cette année 2014, je comparerais la qualité de cet album au dernier des français Silent Opera « Refelctions », qui m'a scotché dès la première écoute. Ces deux groupes évoluant dans le même style, plus lyrique pour Diabulus et Silent Opera plus technique, progressif même.... Je suis obligé de mettre encore un gros coup de cœur sur ce Agria vertigineux de classe et de maîtrise mélodique, et un réel talent de sa chanteuse, qui est un véritable caméléon, et avec qui on ne se lasse jamais...





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DIABULUS IN MUSICA - Dirge for the archons

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut