CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine A VERY OLD GHOST BEHIND THE FARM
La Came Crude [ 2014 ]
CD Album (Durée : 45.40)
Style : Crossover/Sludge
Informations :Inclus un livret relatant la nouvelle
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://peccatamundirecords.bigcartel.com/
Contact groupe : https://www.facebook.com/pages/a-very-old-ghost-behind-the-farm/155351764489635?fref=ts http://behindthefarm.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 avril 2014 - Chroniqueur : Doc.Douggy
 

La scène Toulousaine n'en finit pas de m'étonner de part son activité et du nombre de groupes qui la composent. La preuve encore avec "La Came Crude" le second album de A VERY OLD GHOST BEHIND THE FARM, qui une fois n'est pas coutume joue une carte plus originale que ces confrères en proposant un exercice pas facile d'accès, le "morceau fleuve", soit une piste de 45 minutes couplée à un concept album. "Concept album" car ces 45 minutes sont accompagnées d'une nouvelle qui va inspirer et créer cet univers propre au groupe : les légendes "rurales". On connaissait Lundi Galilao, principal compositeur du groupe pour ses influences diverses, le voici cette fois-ci aussi derrière la plume pour donner vie à la "La came crude" ou "la jambe crue", un croque-mitaine issu du folklore gascon. Sans donner plus d'informations sur le contenu de la nouvelle, celle-ci se trouve être bien écrite et révèle une fois de plus l'esprit créatif de son auteur.

Et maintenant, sa bande-son. Le vieux fantôme aime nous plonger dans son atmosphère, et rien de mieux que les 3 premières minutes pour s'en imprégner ! Entre dissonances, guitares "noisy" sur lesquelles est posée une acoustique avant l'arrivée d'hurlements et de parties chant vociférées entrecoupée de passages déclamés, c'est au bout des 15 premières minutes seulement que l'on entrevoit un peu de lumière lorsque débarque le riff "southern" bien accrocheur qui contrebalance avec entendu jusqu'alors. Changement total d'atmosphère donc, chant plus "burné", rythmique et tempo plus rapides qui "cassent" avec l'esprit mystique des 15 premières minutes, le tout bien orchestré et marquant une évolution au titre. Les surprises ne s'arrêtent pas là, suivie sur la seconde partie de "La Came Crude" qui démarre sur du blast, guitare en aller-retour et riffs typés "black metal" d'ou l'on ressent un penchant démoniaque dans l'histoire. Des solis bien placés transcendent cette ambiance qui bascule assez facilement dans des parties plus doom/sludge, basse en avant, et quelques apparitions de chant grandiloquentes. On en revient à l'ambiance de départ pour un final qui se veut être un "mix" de toutes les influences et "étiquettes" exploitées tout au long de "La Came Crude".

Bien produit, on en regrette tout de même le mix de la batterie qui sonne "propre" par rapport aux parties lourdes et enlève ce côté malsain et "boueux" qu'on caractérise au Sludge. Mais pour autant, on quitte les sentiers bourbeux du Bayou habituellement exploités dans ce style de musique pour se plonger dans ces mythes ruraux caractéristique de notre vieux pays, qui par ailleurs devrait attirer l'oeil et l'oreille de l'auditeur/lecteur qui va se plonger dans ce monde.
En exploitant cet univers "rural", A VERY OLD GHOST BEHIND THE FARM tire sa carte du jeu et propose quelque chose de typiquement Français, un peu à la manière d'un Peste Noire (la comparaison s'arrêtant ici d'ailleurs), et va un peu plus loin dans une musique et une ambiance qui leur colle à la peau allant tout autant dans les contrées Sludge et Doom, mais sachant aussi exploiter des côtés plus rock'n roll qu'extrêmes, tout comme le prouve le panel de vocalises exécutées dans cet exercice. Exercice bien réalisé si l'on le prend dans son entièreté, même si parfois, certains passages traînent un peu en longueur sur les 45 minutes qui composent "La Came Crude" et qui passeraient sûrement mieux si le morceau était "découpé" en plusieurs pistes. Mais le choix du trio toulousain est plus qu'honorable et légitime et les sort un peu du lot sur le territoire en nous montrant que chez nous aussi on en a des légendes intéressantes qui donnent froid dans le dos.
Une expérience sans conteste qui vaut qu'on s'y intéresse et qu'on s'y penche pour songer à "nos" vieux fantômes régionaux qui reprennent vie.






pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR