CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine AÄZYLIUM
Confinement [ 2014 ]
CD Album (Durée : 43.29)
Style : Death metal
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/Aazylium https://myspace.com/aazylium
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 14 mai 2014 - Chroniqueur : Pounk
 

Un peu de bestialité ça tente quelqu'un ? Alors traînons un peu nos oreilles du côté d'Argenteuil pour nous intéresser à Aäzylium, un groupe typiquement death metal à l'ancienne composé de Kill au chant, Antoine et Adrien pour les guitares, Gautbill à la basse et Schuff à la batterie. Aäzylium compte parmi ses membres quelques gaillards qui ont déjà de la bouteille (TankrusT, Pyschobilia, ex-(sic), ex-Eye-Of-Emptiness, ex-Annoyence, ...) et après la sortie de leur premier EP qui se nomme Prelude To Confinment en septembre 2010, ils nous reviennent en 2014 avec un premier album auto-produit et intitulé en toute logique : Confinement.

Avec Confinement, Aäzylium évolue dans un death metal assez conventionnel et plutôt à l'ancienne, chose plutôt rare de nos jours car pas mal de groupes ont tendance à "diluer leur death". Je pense donc que c'est une réelle volonté de la part du groupe et, au vu de leurs influences, clairement assumé. Les morceaux "Aäzylium", "Silence & Obscurity", "Soiled by Blood" et "Wasted Time" constituaient déjà l'EP précédant l'album mais se mélangent très bien avec les nouveaux morceaux. Le type de voix vociférée n'est pas sans rappeler un grand classique du genre qu'est Cannibal Corpse ce qui n'est pas déplaisant sachant que c'est une valeur sûre dont l’efficacité a amplement fait ses preuves. Côté technique les morceaux varient sensiblement car il n'y a pas simplement ce que les détracteurs de ce genre appelleraient vulgairement de la "branlette de manche", on peut également retrouver de subtiles touches de thrash disséminées dans l'album. Aäzylium a également travaillé la musicalité dans la composition de certains morceaux notamment dans "Ewiger Haas" ou "Holy Words" par exemple.
L'artwork de l'album, sans être une oeuvre d'art garde un visuel global plutôt sympa qui colle plutôt bien avec une idée de confinement.

En fin de compte c'est un premier album qui tient la route, il possède une bonne durée, s'enchaîne bien et s'avère très agréable à l'écoute. En misant sur un death plutôt classique il est clair qu'Aäzylium ne va pas révolutionner le genre mais on sent que ces mecs savent ce qu'ils font, assument leurs influences et se font plaisir à jouer et partager ce qu'ils aiment. Un album pour les fans de death metal pur et dur et bercés au death ricain!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR