CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ANDROMEDA
Shock [ 2014 ]
CD Album (Durée : 41.00)
Style : Heavy-prog'
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.southernbrigade.com
Contact groupe : http://www.bloglovin.com/blog/post/2220578/2671929585
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 mai 2014 - Chroniqueur : Ivan.Jack
 

Ce groupe Andromeda est plein de surprises ; tout d'abord, il porte le même nom qu'un groupe suédois très bon de metal progressif que tout le monde connaît, on pourrait se méprendre si le style de musique était proche, ce n'est pas le cas, car ici la musique est plus heavy et plus brute dans l'esprit. De plus, pour parfaire son identité, le chanteur parcourt sa langue maternelle, l'italien, sans vergogne, avec ce que cela peut engendrer comme frein à la carrière internationale du groupe...


Quelle production pour un premier album !!! D'entrée cela met en valeur le heavy prog du groupe et avec « Anime Dannate » et « Wonderland » où les guitares sont flamboyantes et puissantes à souhait et le chant assez medium aigu, ce qui pourra dérouter certaines oreilles, on sent la puissance phénoménale du batteur et la dextérité des bassiste et guitariste...

La surprise du chant italien passée et la vision d'horreur de la pochette oubliée, on se plaît doucement cette musique, au forts accents heavy mêlés de touches progressives et même indus par moments, sans oublier de nous encrer dans la tête quelques refrains très bien sentis, « Carillon » et « Senza Macchia » en tête. Tantôt les riffs sonnent comme du Megadeth période Symphony of Destruction, bien mélodieux et profonds, tantôt on ressent une autre influence Annihilator dans la rapidité d'exécution et les saccades très nerveuses et régulières dans l'exécution.

On sent que les morceaux ont été composés durant une longue période car à l'écoute de « Rock Shock » ou encore « A testa bassa », on sent des racines punk-rock assez dépouillées, heureusement retravaillées pour tenir une certaine unité musicale durant tout l'album. « Sangue E Male » nous fait même découvrir leur côté plus prog' avec pas mal d'expérimentation, surtout dans la structure du morceau.

Les italiens se permettent également un bel instrumental, « 2012 », très prenant dans la composition et terminent avec un morceau de leur demo « Vola su Andromeda », lequel nous fait sentir une certaine fébrilité de leurs débuts musicaux et la voix un peu mal assurée du chanteur, qui s'en sort très bien tout au long de l'album, sans pour autant avoir un timbre transcendant...

Pour un premier album, ces italiens ont la classe et possèdent déjà un style à part entière, maîtrisent leur sujet et ne nous font pas perdre une seule seconde. Par contre je ne sais pas si le chant italien, bien qu'on s'y habitue, pourra s'exporter très loin de leurs frontières.... mais l'avenir peut leur sourire, ils en ont le talent et l'envie..





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR