CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FRAGORE
The reckoning [ 2014 ]
CD Album (Durée : 62.49)
Style : Death thrash metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.murderedmusic.net/
Contact groupe : https://www.facebook.com/fragoreofficial http://www.reverbnation.com/fragore
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 mai 2014 - Chroniqueur : sarvgot
 

Aujourd’hui, on m’a demandé de vous parler de FRAGORE, groupe Italien qui a déjà pas mal vécu. Après une mort précoce, une renaissance, des changements de Line-up, le combo finira par adopter la forme d’un trio pour nous pondre THE RECKONING. Déjà le quatrième album du groupe, sorti le 03 mai dernier.

Pas vraiment fixé sur un genre musical en particulier, le groupe évolue dans un registre plutôt death/trash mélodique. On retrouvera les ficelles (voire même des cordes…) du genre : le growl caverneux, la batterie très présente, lourde, nous assommant de quelques blast-beats par-ci par là, et une guitare agressive. Et chez FRAGORE, l’originalité, c’est comme la vérité des X-Files : elle est ailleurs. Les quelques arrangements ‘osés’ ou les samples ne suffiront malheureusement pas à faire sortir l’album de la masse.

THE RECKONING est loin d’être un mauvais album, pour être franc. Il contient des morceaux d’un bon niveau (DIE WITH BLOOD, BARRIER) mais ils sont sensiblement trop proches les uns des autres. En tant qu’auditeur, il est dur de suivre le fil de l’album, chaque plan rythmique, chaque riff se ressemblant de trop (SYSTEM HAS FAILED, LEATHERFACE). On ne devrait peut-être pas le dire ainsi mais … l’album est plutôt chiant. Et puis on sait qu’à chaque fois, au deux tiers du morceau, on aura ce petit truc qui fait la grandeur d’un album de rock ou de Metal. Ce petit truc dont on fait les classements selon la qualité : le SOLO !!! Sauf qu’ici, et bien ils ne sont pas très utiles et pas vraiment bien foutus (pas d‘originalité, pas très marquants). Il s’agit davantage d’égocentrisme de guitariste et de démonstration technique. Idem pour les riffs, aucun ne retient vraiment l’attention.

Le groupe à plus voulu captiver par des effets de style que par ses compositions. En gros, il privilégie la forme au fond. Les effets ne sont, eux non plus, pas très originaux : une ambiance arabe sur AK47, des voix samplées, des arpèges en guitare clean, des voix claires (AK47, SAD PEOPLE) ou des claviers (l’intro de SAD PEOPLE, qui rappelle étrangement le ANGELS DONT KILL de CHILDREN OF BODOM) … Reste que ces effets sont bien intégrés à la musique, et sont cohérents. Et parce que, bien évidemment, tout n’est pas noir non plus dans l’album des italiens. Certains passages sont même stupéfiants, notamment ce passage très rock en milieu de piste, sur SAD PEOPLE. Tout en voix claire : même le mixage parait être issu d’un album purement rock. Pour tout vous dire, le groupe, lors de sa formation initiale, faisait du rock, et on le ressent énormément sur ces parties. Des origines dont FRAGORE ne s’affranchit pas totalement, preuve en est de ce I AM EVIL (aucun liens de parenté, comme dirait Karamazov). Ce morceau surprend par son intro en accords sur guitare (faussement) folk. Très rock et très plaisant.
Les italiens ont cette utilisation de longs passages instrumentaux durant les morceaux. Des passages qui seront mélodiques, ou plus rythmiques, et cela se traduira surtout par des moments lourds, puissants et martiaux (ABOMINEVOLE et ses chœurs quasi-militaires). Ce sont malheureusement ces moments qui allongent un peu trop la durée des morceaux et donc, de l’album. Car avec 12 morceaux, pas facile de garder l’auditeur. Difficile, cependant, de remettre en cause toute l’approche musicale dont fait preuve THE RECKONING, pavé de bonnes intentions.

Justement, THE RECKONING n’est pas un mauvais album. Certains morceaux sont bons (SAD PEOPLE, DIE WITH BLOOD) mais la structure de l’album est à remettre en cause : la première moitié de l’album passe bien, la deuxième moitié est trop longue et pas assez variée. Vu la longueur de l’album, ce n’est pas bénéfique pour lui, ni pour l’auditeur. Jetez-y une oreille, en plusieurs fois peut-être. Nous on parie que le groupe reviendra plus fort : le potentiel est là.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
FRAGORE - Asylum

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top