last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine CINDERELLA - Stripped [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album Live (74.39) | Blues-rock
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.massacre-records.de
Contact groupe http://www.cinderella.net
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 04 juin 2014
Chroniqueur : Ivan.Jack

Cinderella avait été associé au glam-rock des années 80 à la sortie de son premier et brillant album « Night Songs » sorti en 1986, en plein boom capillaire des Motley Crue, Ratt, White Lion et autres Poison et Faster Pussycat... Mais le groupe de l'écorché Tom Keifer joue en fait du rock'n'roll et du blues, comme l'ont prouvé les deux albums suivants, « Long Cold Winter » et « Heartbreak station » . Des changements de line-up et surtout de gros soucis de cordes vocales pour Tom ont eu raison de l'entrain qui s'opérait autour d'eux et ce n'est pas la sortie de « Still Climbing » en 94, le quatrième et dernier album studio de Cinderella à ce jour, qui leur aura fait remonter la pente...

Le groupe tourne toujours de nos jours, la maison de disques sort des compilations et des live régulièrement et ce « Stripped » est en fait un best-of déguisé en live. Les seize morceaux ont été enregistrés lors de diverses tournées entre 96 et 98 et l'on sent vraiment qu'à l'époque, ils étaient bien en forme et le rock'n'roll était ce qu'ils jouaient de mieux...

On retrouve donc des chansons de leurs quatre albums, le son est correct sans être phénoménal, la voix de Tom est merveilleusement éraillée et donne du feeling comme si sa vie en dépendait, les soli sont bourrés de sueurs et la rythmique, tout charley ouvert, se promène tranquille comme si elle désirait asséner sa masse régulière sur tout ce qui barrerait son passage... Petit bémol sur « Falling apart at the seams » qui avait pourtant bien commencé jusqu'à ce qu'un solo de batterie, plat et sans intérêt, (Fred Coury n'ayant jamais été réputé pour sa technique, même s'il reste un bon batteur de rock), ne vienne plomber l'ambiance... dur de repartir après cela, alors ils ont tenté un petit duel à deux guitares et un petit chorus de piano et ça passe...tout juste....

J'avoue, j'avoue, je préfère le côté heavy du groupe (parce que le blues-rock, moi, au bout d'un moment... euh.... ça me gave un tantinet... ) ; j'attends donc avec impatience l'arrivée des chansons du premier album, que j'ai encore intact en vinyle chez moi, et surtout les deux tubes « Somebody Save me » et « Nobody's fool »... N'ayant jamais vu Cinderella en concert ni entendu de version live de ces brûlots, seront-ils transcendés par l'ambiance du concert ?

Il me faudra encore attendre un set acoustique bien sympathique de quatre morceaux genre country-rock, mention spéciale pour « The Last Mile » et « Shelter me » que je découvre ici et qui m'ont fait frissonner. Incroyable comme la voix de Tom peut passer du grave ténébreux très clair à l'éraillé suraigu comme si deux chanteurs bien distincts se disputaient les émotions... Dans le genre Janis Joplin masculin, on ne fait pas mieux...

Enfin arrivent les chansons attendues et je ne suis aucunement déçu ; « Nightsongs » et son petit côté Aerosmith, « Nobody's fool » toujours aussi intense et triste, « Somebody save me » et son refrain repris à tue-tête par votre serviteur dans sa voiture ainsi que « Shake me », me donnant un instant l'impression d'être revenu dans mon adolescence lorsque je découvrais toute cette musique... Dommage qu'ils aient tronqué la fin de la belle ballade Don't know what yougot... Le final est rock'n'roll, surexcité par la frénésie d'un public bien en voix pour « Sick for the Cure » et « Make your own way »....

Un beau retour dans les années 90 avec ce live/compilation de Cinderella, je n'espère qu'une chose maintenant, c'est que les problèmes de voix de Tom Keifer soient résorbés et surtout qu'ils donnent enfin naissance à du nouveau matériel, car 20 ans à attendre un nouvel album, c'est long, très long, à moins qu'ils n'aient voulu concurrencer les Gun's and Roses, auquel cas ils ont gagné haut la main... ! Allez Cendrillon, un peu de courage et d'inspiration !!



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
ENTER SHIKARI [Lyon - 69] > 26-06-2019
ENTER SHIKARI [69] 26-06-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours