CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CARNE
Ville Morgue [ 2013 ]
CD Album (Durée : 42.30)
Style : Sludge
Informations :
Interview :
Contact label : http://solarflarerds.blogspot.fr
Contact groupe : http://wearecarne.com http://carne.bandcamp.com/album/ville-morgue-lp-2013
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 juin 2014 - Chroniqueur : Chart
 

Après un premier EP sorti en 2010 sous le titre « Metropolis », les lyonnais de CARNE remettent le couvert sur la même thématique en 2013 avec un nouvel album, « Ville Morgue ». Je ne sais pas si c'est la cité lyonnaise qui a donné envie à ce duo de développer cette thématique mais elle est bien présente sur ces deux disques à travers leurs titres et leurs visuels.

Avec un groupe fonctionnant en duo, on se dit que le résultat a été plus rapide et plus simple à obtenir en studio. C'est certainement le cas mais en utilisant au maximum des sons naturels, le groupe a su garder une grande authenticité. C'est en effet un travail personnel qui nous est présenté ici avec un effort certain sur le chant qui lui aussi qui reçoit un traitement particulier à grands coups de distorsion. Le résultat pourrait faire penser, en plus puissant, à ce que l'on pouvait entendre du côté des expérimentations des débuts du grind à la fin des années 80.

Au niveau des compositions, on est dans un style sludge, à savoir lourd, gras et distordu à souhait. Le ton est donné après une longue introduction intitulée Elegy in Delta » qui reviendra d'ailleurs sous différentes formes à travers le disque comme pour le découper en chapitres. En tout cas, les premières notes de « We are the Romanoes » donnent d'emblée le ton avec des riffs efficaces et finalement assez rocks. C'est la voix surtout qui est marquante avec sa distorsion qui lui donne une ampleur plus malsaine, à la limite même de l'industriel. A contrario « Fear Trade » se fait plus ténébreux à travers ses riffs plus lents et plus torturés. Il n'empêche que le résultat est là. L'émotion, aussi sombre soit-elle traverse ses riffs chargés de noirceur mais gavés d'énergie tout comme le soulignent très bien « Crown of Porn » et « 1000 Beers ». Pourtant, il existe une part de lumière dans chaque chose, même les plus noires  et c'est dans « Slave / Her » qu'on la retrouve avec encore une fois des riffs plus rock, plus grunge malgré ce chant toujours aussi torturé. Aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est sur un morceau rapide que se conclue cet album, « Ville Morgue ». Mais ne sautez pas de joie trop vite, il s'agit bien de garder des ambiances similaires tout en enfonçant le clou tel un groupe de black metal avant-gardiste comme pourrait l'être une formation telle SHINING.

CARNE réussit son coup mais réussira t'il à convaincre un public déjà saturé de groupes de ce style ? En tout cas la découverte vaut le détour ! A suivre donc !






pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
CARNE - En Attendant la Fin

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR