CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EVERY TIME I DIE
From parts unknown [ 2014 ]
CD Album (Durée : 31.43)
Style : Hardcore
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.epitaph.com/
Contact groupe : http://everytimeidie.net/
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 août 2014 - Chroniqueur : Pounk
 

Formé à Buffalo, New York en 1998 par les frères Keith et Jordan Buckley, Every Time I Die est un groupe de hardcore américain qui n'en est pas à son coup d'essai : après une première démo (Burial Plot Bidding War), le groupe rejoint le label Ferret Records (Madball, Poison The Well, Carnifex, Chimaira...) avec son premier album intitulé Last Night In Town (sorti en 2001 puis réédité en 2004). Par la suite le groupe enchaîne les albums avec Hot Damn! (en 2003), Gutter Phenomenon (en 2005, puis réédité en 2006 avec un DVD bonus) et The Big Dirty (en 2007) avant de rejoindre le label Epitaph (Pennywise, The Offspring, Rancid, Bad Religion...) sur lequel Every Time I Die donnera naissance à New Junk Aesthetic (en 2009), Ex Lives (en 2012) pour finalement nous revenir en 2014 avec leur tout dernier méfait en date, à savoir: From Parts Unknown.

Pour leur septième opus, et comme à chaque sortie d'album d'Every Time I Die, force est de constaté que les compositions se sont endurcies et se font plus brutales qu'auparavant. En effet, le groupe nous reprend là où il nous avait laissé avec Ex Lives deux années plus tôt, évoluant toujours dans un hardcore criard et chaotique mais cette fois-ci avec un niveau de hargne revu à la hausse. Les riffs sont résolument massifs et martelés sans scrupules par une batterie aussi rapide qu’assommante, rejoints par la voix très remontée d'un Keith Buckley survolté assurent un album bourré d’énergie qui relève de la cure de vitamine.Concernant la durée totale, elle est en revanche un peu courte malheureusement mais c'est limite devenu une tradition dans ce genre de musique au fil des années, ce qui l'est un peu moins en revanche, c'est l'intro que l'on peut retrouver sur "Mood" par exemple: une intro piano et chant qui arrive de nulle part histoire de calmer le jeu entre deux déluges de violence et que l'on se demande si on est toujours sur le même opus. L'artwork de l'album quand à lui est plutôt particulier et très flashy mais ne vous y méprenez pas: malgré le côté "arc-en-ciel" de la pochette cet album ne vous emmènera certainement pas au pays des bisounours !

Une fois de plus, les ricains d'Every Time I Die nous gratifient d'un très bon album teinté d'un hardcore toujours à leur sauce, mais toutefois bien plus lourd et brutal que précédemment nous démontrant une fois de plus que l'on ne s'assagit pas forcément avec l'âge...Pour le plus grand plaisir de nos oreilles!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top