CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


WINTEREVE
Première Danse Macabre [ 2014 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD-EP - Durée : 25.49 - Style : Doom Death
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : https://www.facebook.com/winterevemusic?fref=ts https://soundcloud.com/wintereve
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 septembre 2014 - Chroniqueur : NegativeHate
 

Je connaissais déjà la ville de Pont-A-Mousson bien avant de chroniquer WINTEREVE. Je la connais grâce à son immense scène musicale, que ce soit dans le Metal, le Punk ou encore le Funk. C'est donc avec grand plaisir que je m'attarde sur la première démo du groupe de Doom/Death à influences Gothique « Première Danse Macabre ». Là où certains font leur dernière, le combo composé de Mary (chant, ex EDENFALL), Luggh (guitariste, ex CLAIR OBSCUR, MANYMOONS AGO), Seb (basse et chant guttural) et enfin Carl (batterie) s'attaquent à leur première danse. Entrons donc dans cette dernière..

Tout d'abord la pochette sobre nous indique que le groupe est plus typé underground de par sa présentation peu habituelle. Là où des groupes auraient préféré une cover plus élaborée, WINTEREVE se démarque avec une jolie pochette simple mais non moins efficace. La démo se place donc dans le « Do It Yourself » et ça se ressent dans la musique. Après une intro (trop) longue, les cinq autres titres de l'album s'offrent à nous et à nos oreilles. Il faudra monter le volume pour bien entendre tout ce que le groupe a à nous proposer car l'enregistrement est très peu audible. Cette petite chose mis de côté, on savoure une alliance entre mélodies provenant de la voix lyrique et de la guitare solo, et entre la violence de la voix criée et de la partie rythmique. Parlons de la voix d'ailleurs, la seule chose qui ne va pas vraiment. Le chant crié est pas assez travaillé et manque énormément de puissance, on l'entend en fin de « cri » où le chanteur donne l'impression de manquer de souffle. Le chant de Mary doit être aussi retravaillé un minimum car il ne sonne pas très juste quelques fois, mais la partie 2 de « Forever Bleeding Scars » montre bien son talent. Pour l'instrumental, une seule chose est à redire concernant l'enregistrement : la batterie et notamment les cymbales sonnent « trop fausses », trop simulées en gros. Mais sinon, vraiment rien n'est à redire tellement les musiques sont magnifiques...

Le groupe combine amateurisme (enregistrement et mise en page) et professionnalisme (technique musicale) pour nous offrir un CD loin d'être mauvais et qui nous rappelle un peu le Black Metal et autres styles underground. On prend plaisir à écouter ce petit avant goût avant peut être, et je l'espère, l'album !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
WINTEREVE - This winter will never end


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut