CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CYGONIA
Made Of Steel [ 2014 ]
MCD-EP (Durée : 36.32)
Style : Heavy Metal 80's
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.cygonia.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 septembre 2014 - Chroniqueur : NegativeHate
 

Tiens, tiens, tiens... Un groupe qui va réveiller mes origines ! Ah l'Alsace, Colmar, Shirrhein, Soultz et surtout Strasbourg ! Comme vous l'avez sûrement deviné, CYGONIA vient donc de Strasbourg et ont sorti en début d'année leur tout premier opus « Made Of Steel ». Fortement influencée par le Heavy Metal des 80's, la formation est composée de cinq membres : Fred (chanteur), Vince et David (respectivement guitare solo et rythmique) ; Vivien (bassiste) et enfin François (batterie). Maintenant, c'est l'heure du Metal ! « Jetzt Geht's Los ! »

On remarque tout d'abord que le groupe est resté dans les années 80 et y est totalement coincé : la pochette contient un magnifique CD imitation vinyle. Au niveau de la musique, on commence donc par le titre éponyme. On note directement une production assez juste mais pas si mauvaise que ça pour une première autoproduction, tant que tout les instruments sont différentiables et audibles c'est bon ! L'enregistrement est peut être juste un poil trop faiblard au niveau du son. Plus on avance dans la démo plus on distingue des influences très explicites, dont deux qui reviennent assez souvent : MANOWAR et JUDAS PRIEST. Un petit côté épique en somme. Chaque titre passe sans qu'on s'en rende réellement compte, on écoute et on voyage point. Tout le monde a l'air de vraiment s'éclater car on ressent vraiment l'énergie du groupe dans ses enregistrements. J'ai eu un énorme coup de cœur sur la quatrième musique « Triumph Of Steel » à cause du solo magnifique, de cette intro de basse percutante et surtout à cause du riff ! Un vrai hymne à la gloire de l'acier forgé des épées, une ode à la gloire du guerrier courageux qui porte en son fourreau l'arme sacrée. Mais je m'égare. Voici le dernier titre de l'album, la fierté du groupe. Pourquoi ? Juste parce que ces messieurs ont réalisé un de leur rêve, jouer avec un membre des monstres français de LONEWOLF. Quoi de mieux que de jouer avec Jens Börner sur une musique appelée « Heavy Metal Will Never Die » ? L'apothéose de l'opus : le chant rocailleux de Börner couplé avec le lyrique de Fred et enfin le départ de ce dernier pour les aigus.

Une première galette rondement menée ! Je tiens d'abord à féliciter le groupe pour cette auto prod' qui tient bien la route. Certes, il y a évidemment des choses à améliorer (le chant, varier les plans des musiques etc.) mais je ne m'attendais vraiment pas à une claque aussi grosse. Encore félicitation pour votre collaboration avec LONEWOLF !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR