CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MOONLAND
MOONLAND featuring Lenna Kuurmaa [ 2014 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 51.07 - Style : Rock melodique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.frontiers.it
Contact groupe : http://www.facebook.com/lennakuurmaafannileht
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 novembre 2014 - Chroniqueur : Ivan.Jack
 

Moonland est l'oeuvre du producteur claviériste compositeur attitré du label italien Frontiers Alessandro Del Vecchio, et faiseur de tubes pour pléthore de groupes AOR signés chez eux... Je me demande comment ce mec fait pour composer autant de musique pour tant de monde, à moins d'être une machine (ou très très bien payé ??), alors que la qualité dans cette masse de production n'est pas toujours au rendez-vous...

Moonland a donc sa patte indéniablement, calibré radio/TV commerciales, avec l'éternelle recette couplet/pont/refrain 2fois - post refrain - solo guitare puis refrain ad lib... Format des chansons : 4 minutes environ, style très mélodique entre le rock et la pop et retro orienté 1985-1995.... A la tête de ce groupe trône une jolie blonde nommée Lenna Kuurmaa qui est la chanteuse du groupe estonien et féminin Vanilla Ninja connu surtout dans l'Est de l'Europe et ayant sorti 4 albums dans les année 2000. Kenna chante bien, c'est indéniable, et est dotée d'un timbre de voix très doux et très..... commun... Ce n'est pas Floor Jansen ni Alicia Keys mais vu le style de musique présent, ce n'est pas ce qu'on lui demande, on va dire qu'elle remplit bien le cahier des charges...

Alors que dire, si ce n'est que les douze morceaux, tellement proprets et calibrés se ressemblent tous plus ou moins, rien ne transpire, rien ne dépasse, tout est lisse, aucun accroc, des soli de guitares aux claviers gentillets, en passant par la rythmique obéissante et à la production nickel, jusqu'aux textes d'une piètre banalité...

Eh oui, le problème est qu'il n'y a rien à dire... Pas de défaut, pas de surprise, ni de coup de folie.... On aurait tendance à trouver cette musique d'une platitude affligeante, mais même pas, car c'est tellement bien fait et « politiquement correct » qu'on se laisse aller à écouter le défilement des chansons, sans vraiment retenir tel ou tel refrain et en ne sachant pas quel morceau préférer...

J'aurais aimé un petit couac de guitare, des mélodies ou sonorités originales ou quelques petits soli de claviers sympathiques, un roulement ou deux de batterie qui sortirait de l'ordinaire, ou encore quelques cris ou dépassements de Kenna pour sortir un peu de ce carcan conformiste alarmant et nous transmettre un peu de passion...

Mais encore une fois, rien ne dépasse, la musique est jouée à la double croche près de la partition, comme en musique classique, sauf que là, il n'y a aucune nuance, aucun relief, aucune vie en fait........ mais ça fonctionne tout de même...


En conclusion, je dirai que le but est atteint, on ne s'ennuie pas en écoutant Moonland, mais on ne retient rien non plus ; une bonne musique d'ambiance pour fin de soirée entre potes, à l'instar de l'album de Angelica Rylin de Murder of my sweet sorti l'année dernière, on ne réfléchit pas, on se laisse flotter au gré de la mélodie et on parle d'autre chose... Un bon album commercial, mais une inutilité artistique de plus... peut-être le compositeur principal pourrait laisser plus de liberté vocale à la chanteuse pour le prochain album, histoire qu'elle puisse vivre un peu plus sa musique..




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut