last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine CAVALERA CONSPIRACY - Pandemonium [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (51.10) | Thrash Death
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.napalmrecords.com
Contact groupe http://www.cavaleraconspiracy.com http://
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 05 novembre 2014
Chroniqueur : Chart

Si Max CAVALERA ne sort pas au moins un album par an, c'est qu'il y a un problème. Après le projet assez surprenant KILLER BE KILLED en début d'année, on se demandait un peu à quoi ressemblerait le nouvel album de CAVALERA CONSPIRACY. Après « Inflikted » en 2008 qui restait dans la mouvance de ce que nous propose l'ex frontman de SEPULTURA et un « Blunt Force Trauma », 2011, assez discutable, un nouvel album des frères CAVALERA est une sorte de curiosité à côté de laquelle on ne peut pas passer.

Ce nouveau disque marque un changement de bassiste avec l'arrivée de Nate NEWTON de CONVERGE. Celui-ci tient néanmoins la basse en alternance avec Tony CAMPOS suivant les concerts mais c'est bien lui qui a enregistré cet album. Mis à part Igor CAVALERA, nous avons quasiment le même line up que dans SOULFLY et je me dois d'admettre que la frappe de l'ex batteur de SEPULTURA me laisse beaucoup plus rêveur que celle du jeune Zyon CAVALERA, même celui-ci n'est pas du tout un mauvais batteur, loin de là ! C'est juste qu'Igor CAVALERA est un musicien de légende et donc le retrouver sur album est toujours un réel plaisir.

Attendez vous à être surpris par ce nouveau disque signé CAVALERA. En effet, nous avons pris l'habitude depuis « Roots » d'avoir un certain groove dans les morceaux de SOULFLY et de CAVALERA CONSPIRACY. On sent que cette fois l'approche a été revue pour livrer un album où la brutalité règne en maître. Le chant est quasiment méconnaissable sur « Babylonian Pandemonium ». Max CAVALERA est à la limite de nous proposer un morceau de death avec son timbre proche d'un David VINCENT de MORBID ANGEL. Si l'idée était de proposer quelque chose de direct, c'est réussi. Marc RIZZO assure de toute manière toujours des parties solo très mélodieuse, ce qui amène un peu d'air dans cet ensemble compact et très rentre dedans. On retrouve certains gimmicks nettement plus identifiables dans « Bonzai Kamikazee », notamment au niveau de la voix. Celle-ci est néanmoins sous mixée et distordue afin de renforcer cet aspect compact et brutal. Et que ce soit au niveau de la production ou des compositions, il est évident qu'il faut un temps d'adaptation pour reconnaître le travail de deux frères CAVALERA. Le son est cru mais l'ensemble sonne néanmoins très puissant. Cet appétit pour la brutalité se sent à travers chaque titre de ce disque. On ne peut pas dire que « Scum » fasse dans la dentelle et encore moins « I, Barbarian ». C'est toujours bien un groupe qui se renouvelle et Max CAVALERA est tellement productif que cela ne peut pas lui faire de mal de repousser ses limites. Il y a quelque chose d'assez fou dans cette démarche car en principe, on a tendance à se calmer avec l'âge. Si notre frontman a connu une période plus calme avec SOULFLY, c'est désormais terminé. « Cramunhao » se fait réellement écrasant avec ses parties un peu plus tribales que sur le reste du disque tandis qu' « Apex Predator » aurait presque des allures de morceau électro avec son intro avant de lâcher une avalanche de brutalité. Il faut attendre les bonus pour retrouver un peu d'air sur cet album car rien ne vous lâche. « Porra » renoue avec SOULFLY et le SEPULTURA de « Roots » pour faire sortir quelque chose de plus ethnique et de plus tribal. Mais jusque là, c'est un rouleau compresseur qui vous passe dessus.

Il est difficile de se faire une opinion tranchée sur ce disque tant nous sommes incités à faire une comparaison avec tous les albums précédents. Je crois que Max CAVALERA a réellement pris soin de faire absolument ce qu'il voulait, quitte à se faire critiquer pour ses choix. De toute manière, c'est quelque chose qui fait partie intégrante de la personnalité de ce frontman et c'est aussi pour ça qu'on l'aime, ou pas. Quoiqu'il en soit, ce nouvel opus vaut le détour et je pense que c'est sur la durée que nous pourrons juger si c'était un très bon album ou simplement un bon album.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
CAVALERA CONSPIRACY - Inflikted CAVALERA CONSPIRACY - Blunt Force Trauma CAVALERA CONSPIRACY - Psychosis

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SOUTH TROOPERS FEST [Marseille - 13] > 21-09-2019
SOUTH TROOPERS FEST [13] 21-09-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours