CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GRIND ZERO
Mass Distraction [ 2014 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 38.54 - Style : Death Old School
Informations :
Interview :
Contact label : http://mightymusic.dk
Contact groupe : http://www.grindzero.com https://www.reverbnation.com/grindzero
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 novembre 2014 - Chroniqueur : Chart
 

Vous aimez le death old school qui sonne bien gras ? Il semblerait bien que GRIND ZERO soit alors fait pour vous. Cette formation italienne évolue depuis 2011 et les choses sont allées plutôt très vite pour elle. En effet, en à peine trois ans, le groupe a déjà eu l'occasion d'ouvrir pour ENTOMBED et DISKORD puis POSSESSED en 2013 avant de se voir offrir un contrat par le label MIGHTY MUSIC.

Comme vous pouvez vous en douter, la production de ce disque est aussi old school que les riffs qui le compose. En tout cas, c'est ce qu'on pourrait croire car le son old school s'est vu modernisé de grande manière. C'est surtout dans la façon de faire sonner cet ensemble qu'il faut voir un parallèle avec ce qui se faisait dans les années 90. Il s'agit donc de sonner le plus gras possible tout en ayant une très grande modernité dans l'ensemble. Le résultat est dynamique et puissant tout en gardant des aspects de rouleau compresseur loin d'être négligeables.

Il n'est pas étonnant de constater que ce groupe ait ouvert pour ENTOMBED. En effet, il y a cette même dynamique dans la façon de composer. « Blood Soaked Ground » mélange des influences rock, thrash et death. L'entrée en matière est grasse mais bien efficace. Le groove rend le morceau très plaisant, loin de la brutalité que l'on trouve dans bon nombre d'albums contemporains. Même si le tout est assez gras, on garde toujours une touche mélodieuse qui fournit un peu d'air à ces morceaux détonants. « Dislocation » fait la part belle à un peu plus de thrash/death avec ses riffs à la double croche. La lourdeur est rendue par une batterie dont la grosse caisse prend une place prépondérante alternée à des parties plus « thrashisantes ». « War For War » entretient les gimmicks jusque là amorcés en y apportant toutefois un peu plus de mélodies sur les refrains. Voici un morceau taillé indiscutablement pour le live avec une énergie communicative digne de cette façon de faire du death metal à l'ancienne. « Mass Distraction » se fait encore un peu plus thrash pour un résultat réellement entraînant. C'est pour ce style de morceau très groovy que l'on apprécie ce genre et c'est une réussite pour ce groupe que d'avoir enregistré quelque chose de la sorte. « Treacherous Betrayer » se fait un peu plus technique sur son introduction mais on revient assez rapidement sur les tendances des morceaux précédents. « Modern Slavery » se démarque un peu avec ses riffs et ses patterns plus rapides. Ce titre se voit monter en tempo et du même coup dégager quelque chose d'un peu différent, d'un peu plus sombre dans son ensemble. Cela n'empêche pas le groupe de placer un peu de groove dans ce morceau et de retomber un peu dans ce qu'il nous a déjà proposé jusque là. Cela n'en demeure pas moins terriblement efficace. « Fucked Up Nation » flirte quelque peu avec le hardcore tandis que « Extra Life Disease » ralentit considérablement la machine dans son introduction. Mais cela n'est que temporaire car la vitesse revient rapidement pour des riffs encore une fois énervés mais toujours aussi dynamiques.

Pour un premier album, GRIND ZERO met la barre suffisamment haute pour se faire remarquer. Il n'y a pas de surprise dans le fait que ce groupe ait été signé très vite. Le résultat est là et sans aucun doute ce groupe a de beaux jours devant lui.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut