last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine TAAKE - Stridens Hus [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (43.33) | Black Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.darkessencerecords.no/
Contact groupe http://www.facebook.com/taakeofficial https://soundcloud.com/taake-official
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 25 novembre 2014
Chroniqueur : Vyzhas

Après de nombreuses et intenses tournées dans le monde entier afin de défendre l’excellent « Noregs Vaapen », l’attente traditionnelle de trois ans est enfin terminée. Il est temps pour Taake de dévoiler son sixième album intitulé « Stridens Hus ». Avec son disque précédent, le sulfureux frontman Hoest a repoussé les limites de sa musique et du black metal en général, en mariant avec brio les sonorités froides typiquement norvégiennes avec des instruments tels que du banjo ou de la mandoline. Le résultat est déstabilisant aux premières écoutes, mais hautement rafraîchissant une fois absorbé par l’atmosphère de cet album. Pour cette nouvelle offrande, Hoest, unique et éternel compositeur de Taake, a décidé de laisser une place plus importante aux musiciens qui l’accompagnent en live dans la composition des morceaux.

Venons-en à la musique ! A quoi ressemble ce Taake cuvée 2014 ? Après un parcours sans faute sublimé par une discographie exemplaire, il semblerait que ce « Stridens Hus » constitue le premier (gros) faux-pas dans la carrière des norvégiens. Il est vrai que Taake a connu des jours meilleurs : ce souvenir de leur trop courte prestation au Divan du Monde en mai dernier, a laissé un goût amer dans la bouche d’un grand nombre de fans, à cause d’une fainéantise scénique affligeante, et ce malgré un show techniquement irréprochable d’un point de vue sonore. Malheureusement, cette fainéantise se ressent également sur l’album. Exit le banjo, la mandoline et la folie compositionnelle propre au black de Taake, retour à des morceaux tout ce qu’il y a de plus traditionnels, sans aucune inventivité, du Taake pur jus en somme.
Mais là où l’album éponyme compensait ce traditionalisme par un sens du riff aiguisé et diablement accrocheur, ce nouveau méfait ne possède aucune composition efficace et l’hystérie « rock’n’rollesque » d’un titre tel que « Umenneske » (« Taake » - 2008). Ici, l’inspiration fait pâle figure, les morceaux se suivent et se ressemblent dans un enchaînement de riffs plats et pas vraiment punchy pour deux sous. Seuls la fin lancinante de « Det fins en Prins » et le dissonant et black n’roll « Stank » retiennent l’attention, mais ces passages restent globalement bien en-dessous de ce qu’a pu proposer Hoest auparavant. D’ailleurs ce dernier semble totalement effacé et ne brille pas par son timbre « goulesque » habituel. Le vocaliste charismatique et dérangé se contente d’un chant black plutôt banal et esquisse de temps à autres quelques chœurs épiques. On est bien loin de la démence d’antan et de ses cris de créature démoniaque.

Le constat est navrant, mais il n’y a rien de plus à ajouter à propos de ce « Stridens Hus ». Hoest livre un album fade et sans reliefs. Tous les éléments qui ont fait la réputation de Taake ont disparu, avec au final des compositions aux structures trop conventionnelles et des arrangements peu inspirés (à des kilomètres des titres alambiqués de « Over Bjoergvin Graater Himmerik » (2002) ou encore « Hordalands doedskvad » (2005)). Espérons que Hoest et sa horde se ressaisissent pour la prochaine sortie prévue normalement dans trois ans. En tout cas, m’est avis que ce sixième opus ne restera pas dans les annales du groupe. Sad but true et c’est un fan absolu qui vous le dit !



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
TAAKE - ...Doedskvad TAAKE - Taake TAAKE - Noregs vaapen

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
LE BAL DES ENRAGES [St-Etienne - 42] > 18-10-2019
LE BAL DES ENRAGES [42] 18-10-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : LOUD.ANONYMITY
LOUD.ANONYMITY
CONCOURS CONCERT : VOICE OF RUIN (VERNISSAGE)
VOICE OF RUIN (VERNISSAGE) (HF)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours