CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine THE AMSTERDAM REDLIGHT DISTRIC
Gone for a while [ 2014 ]
CD Album (Durée : 37.28)
Style : Hardcore punk
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.facebook.com/312music
Contact groupe : https://www.facebook.com/tarldtheband http://www.myspace.com/tarld
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 novembre 2014 - Chroniqueur : Maulny77
 

Formé en octobre 2005, les lyonnais reviennent avec leur second album "Gone For A While" quatre ans après "Dear Diary". Le programme n'a guère changé et comme l'évoque la pochette TARLD propose à nouveau une musique pleine d'énergie, de furie mélangeant hardcore et punk. Malgré une intro menée par un harmonica et un banjo, les dix titres suivants confirment qu'il s'agit de rock sauvage, direct sans esbroufes techniques, entrainant ne demandant qu'à se révéler sur scène. Les morceaux possèdent des guitares incisives, sont conduits par une voix hurlée à s'en déchirer la trachée et fondés sur une rythmique énergique et appuyée.

La production suit l'esprit général avec un son rugueux venant s'adoucir à partir de "Gone For A While", devenant proche des sonorités US du genre, la seconde partie de l'album permet d'apprécier un chant plus clair alterné à des séquences brutales.

TARLD prouve avec son nouvel album que le punk burné ou hardcore metallique ne se limite pas qu'à un seul coté de l'Atlantique.

Concis et énergique à souhait.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR