CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DISTANCE
I [ 2014 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 47.47 - Style : Metal progressif / djent
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.targetdistribution.dk
Contact groupe : https://www.facebook.com/thedistanceofficial
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 décembre 2014 - Chroniqueur : Ivan.Jack
 

Sobrement intitulé « I », le premier album des espagnols de Distance nous arrive du prolifique label danois Mighty Music, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils tapent fort du premier coup, un monument de puissance lié à des mélodies bien ancrées dans la modernité, une sacré baffe !


Distance nous propose ici 8 morceaux de pur metal progressif savamment fusionné avec une forte dose de djent, un soupçon de thrash et quelques envolées rapides typiquement Death... On pourrait rapprocher l'ambiance avec celle d'un Textures en plus reposé, Scar Symmetry (la voix pop en moins), ou encore Killswitch Engage et même un peu de Pearl Jam dans les mélodies vocales...

Les amateurs de gros riffs bien gras et ultra-saccadés seront médusés par l'inspiration des rythmiques, guitares, basse et batterie culminent à un point de dextérité assez rare pour un jeune groupe et un premier album, un petit côté electro vient parfois se greffer grâce à quelques claviers très bien sentis et le chant passe de sonorités thrash en voix claires avec plus ou moins de facilité...

Car s'il fallait émettre une critique, c'est sur le chant que ça pêche... Croyez-moi, je m'étonne moi-même de ce que je vais écrire, mais je préfère la voix thrash de Morgan à sa voix claire.. Si on m'avait dit qu'un jour, je préférerais la violence vocale à la mélodie, je n'y aurais jamais cru... Si bien que je me suis demandé pourquoi une telle révélation, et je suis alors atterré de découvrir que le chant clair est faux, pratiquement tout le long de l'album... Comment n'ont-ils pas pu déceler un tel défaut au mixage par exemple ? Ont-ils été tellement emballés par leur musique qu'ils ont zappé ce point faible ?

Ça donne un côté étrange aux passages chantés donc mais fort heureusement, la musique de Distance est tellement dense et diversifiée qu'on oublie petit à petit ce ½ ton trop haut qui pique tout de même les oreilles...

Mention spéciale à « Fragments » qui d'entrée nous colle au plafond, « Too late », « Conception » et surtout « Process of Self Destruction », morceau de pur folie ou l'on sent l'indéniable influence Death et Thrash et la dextérité qui va avec...

Un superbe premier album qui, s'il est suivi de perles du même acabit, fera monter le groupe jusqu'aux hautes sphères de la notoriété... un gros potentiel, à suivre de très près !!!





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut