CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine REVENGE
eXplicit [ 2005 ]
(Durée : 48.55)
Style : Hard Rock/Heavy Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.brennus-music.com
Contact groupe : http://www.revenge.com.fr/home.htm
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 novembre 2005 - Chroniqueur : SAVINI
 

Revenge a désormais 10 ans et pourtant on ne peut pas réellement dire que le groupe est jusque là véritablement arrivé à percer dans la scène heavy/hard rock française. Avec quatre albums (dont le dernier eXplicit) et une réputation scénique qui n’est plus à faire (les frenchies ont notamment joué avec Accept, Great White, Molly Hatchet, Angra ou plus récemment avec Alice Cooper), le principal frein au décollage des ventes réside dans ce qui, paradoxalement, constitue leur principale singularité, à savoir le chant. Un chant très peu mélodieux qui tire plus du côté d’Accept tendance éventreur de New-York que du côté d’un Gene Simmons, pour rester dans le cadre de leurs propres références.

Si Revenge est le trait d’union idéal entre la scène heavy allemande et la scène hard US typée années 80, si leur zic est très agréable à écouter notamment en live et si leur état d’esprit est toujours aussi rock’n’roll, il leur manque tout de même ce petit quelque chose qui leur permettrait de susciter chez l’auditeur profane plus qu’une bienveillante indifférence. Bien évidement les amateurs de voix hyper nasales y trouveront certainement leur bonheur. Pour les autres l’absence totale d’ancrage moderne risque fort de lasser, voire de susciter l’amusement. Revenge et évolution ne faisant pas réellement bon ménage, si vous avez aimé leurs précédentes productions vous savez déjà ce qu’il vous reste à faire.
Il faut bien avouer par ailleurs que cet album est hyper catchy et plutôt réussi si l’on excepte la traditionnelle et un peu dispensable reprise qui est cette fois une cover de He’s back d’Alice Cooper.

D’un point de vue technique, eXplicit est remarquablement exécuté et possède surtout une patate terrible (voir –ou plutôt écouter- les hymnes que sont Wild Wild Wild ou Sticked to your Back qui est accessoirement le titre de leur album précédent) mais il manque tout de même selon moi une réelle prise de risque ou remise en question pour que ce cd puisse rester plus qu’une semaine sur ma platine.
P’tit Joe (chant) s’essaye bien sur Don’t wanna fall in love again à un registre différent, plus mélodique et même limite sirupeux. Il se trouve également confronté à des chœurs d’enfants sur Breaking the Spell qui introduisent par ailleurs l’album (les chœurs étant d’une manière générale très présents sur cet album) mais ces initiatives sont tout de même assez timides et sont surtout loin d’être concluantes.

Dans l’ensemble on a envie de dire que c’est un album sympatoche mais qu’il n’y a malheureusement rien de bien neuf sous le soleil de Revenge.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top