CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine BLACK VEIL BRIDES
Black Veil Brides [ 2014 ]
CD Album (Durée : 44.04)
Style : Heavy Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.republicrecords.com/
Contact groupe : http://www.blackveilbrides.net/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 21 décembre 2014 - Chroniqueur : NegativeHate
 

Si il y a bien un groupe extrêmement critiqué dans le monde Métallique, c'est bien celui ci ! BLACK VEIL BRIDES et son front-man Andy Sixx reviennent avec un album éponyme, appelé aussi « IV », logique vu que c'est le quatrième album studio du groupe. Quoiqu'il en soit, au diable les préjugés et autres jérémiades. Je ne connais réellement de BVB que « Knives And Pens », musique issue de leur premier album, c'est donc avec peu de connaissances réelles que je m'attaque à ce groupe qui depuis longtemps m'attire !

A vrai dire, je me suis peut être un peu emporté dans l'introduction. Je connais du groupe les principaux singles (« Knives And Pens » et « Perfect Weapons » notamment) ainsi que la réputation dont ils ont hérités pour on ne sait quelle raison. Quoi qu'il en soit, lors de mes écoutes, le groupe de l'époque (car il y a eu quelques changements de line up) évoluait dans un Metalcore que je considérais déjà comme fébrile à côté de groupes tels que THE BIRTHDAY MASSACRE aux côtés desquels ils ont déjà tourné. Aujourd'hui je considérerai leur musique comme du Glam Rock mélangé à du Hard Rock et Heavy Metal, mais typé moderne. La première critique que je pourrai leur faire aurait pour cible la voix du chanteur. Elle a énormément changé depuis que je l'ai entendue et est devenue plus « mature » (peut-on qualifier une voix de mature ?...). Son scream aigu et nasillard de l'époque a laissé place à une voix moins attirante à mon goût et ne collant pas réellement au style développé. Si « Heart Of Fire » ne me marque pas réellement, la seconde « Faithless » m'interpelle plus grâce à son refrain prenant, sa batterie qui sait se faire ultra massive (double pédale, pattern lourd...)... et aussi grâce à un riff de Metalcore provenant de son breakdown suivi d'un solo mémorable. « Devil In The Mirror » se perd entre les styles cités précédemment et est beaucoup moins puissant, presque taillé pour la radio. Plus l'on avance dans le CD et plus j'ai l'impression que le groupe se cherche, tâtonne toutes les pistes possibles. Le titre suivant « Goodbye Agony » est pour moi le meilleur de tout l'album. Le groupe ici a pondu une musique intense mais en ne tombant pas non plus dans la balade préfabriquée. AVENGED SEVENFOLD m'est venue directement en tête dès les premières notes, les guitares jumelles ainsi que le solo renforçant cette sensation. Maintenant que je me suis mis cette comparaison en tête, je vais avoir du mal à la retirer car « World Of Sacrifice » me donne un effet de déjà vu dès le premier riff. Tout au long de la musique, des références me viennent en tête : SIMPLE PLAN pour le refrain, AVENGED SEVENFOLD pour les guitares... « Last Rites » suit ce même filon même si le riff introductif me plaisait bien. Pour un peu de changement, il faudra attendre « Stolen Omen » qui est nettement plus sombre. Le chant saturé fait son retour dans un registre plus grave mais non moins gras aux côtés de riffs lourds et « palm mutés ». C'est ensuite le tour d'une autre ballade, « Walk Away », qui est un doublon en moins bien de « Goodbye Agony » analysée plus haut. La ballade se termine sur quelques notes de piano et « Drag Me To The Grave » commence. Crise cardiaque. Imaginez vous au fond de votre fauteuil entrain d'écouter tranquillement une musique extrêmement calme. Elle se termine sur un laisser sonner de tout les instruments. Et là, changement de musique, Deathcore. J'exagère bien sûr, mais là c'est une musique totalement faite pour la radio qui s'offre à moi que l'on pourrait presque voir dans les compilations Summer Hits. Loin de moi l'idée de dénigrer ces musiques que j'apprécie tout autant, mais bon c'est un peu passer du coq à l'âne. Et puis même, cette musique dégage quelque chose de tellement fort qui fait que l'on se dit directement « celle là c'est le hit de l'été ! ». « The Shattered God », la suivante est vraiment pas mauvaise mais juste après ça, elle perd tout son sens et son charme... Espérons que le dernier titre relèvera un peu le niveau ! Bah bizarrement, « Crown Of Thorns » est elle aussi sculptée pour la FM mais l'harmonie entre les riffs et la structure fait qu'elle passe bien, voir même très bien !

Alors déjà je compte présenter mes excuses aux lecteurs si mes propos ont été peu clairs lors de cette chronique, parce que même moi je ne m'y retrouve pas réellement. BVB tel que je le connais est mort et est parti dans un mix incontrôlé d'influences en tout genres ! Restes de Metalcore, Heavy Metal, Hard rock FM, ballades presque rock, autant de choses qui m'ont totalement embrouillé et qui m'ont un peu dégoûté de ce groupe. C'est la première fois que je ressens ce genre de chose en écoutant un disque, un sentiment d'incompréhension surtout à l'écoute de « Drag Me To The Grave ». BLACK VEIL BRIDES évolue maintenant dans un Metal qui est accessible à tous et qui a perdu en saveur...





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR