CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DIVINE ZERO
The Cold Asylum [ 2014 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 43.25 - Style : Modern Death Metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://quality-steel.de
Contact groupe : http://www.divine-zero.com http://www.reverbnation.com/divinezero
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 janvier 2015 - Chroniqueur : Chart
 

DIVINE ZERO n'est pas un de ces nouveaux groupes sortis de nulle part. Son histoire débute en 1999 en Allemagne et son parcours semble avoir emprunté quelques détours. Une première démo voit le jour en 1999, « Solarisphere » mais il faut attendre 2006 pour voir arriver le premier EP, « Burial Seasons ». Le groupe a pris le temps de mûrir sur tous les plans et ces 7 années semblent avoir été nécessaires au groupe pour gagner en assurance puisqu'un premier album arrive rapidement en 2008, « The Day The God Left ». Puis, c'est à nouveau le silence pour quelques années. Il faut attendre encore 6 années avant que DIVINE ZERO ne revienne avec un nouvel opus en 2014, « The Cold Asylum ».

C'est avec une très bonne production que DIVINE ZERO fait son retour. Il est évident que le savoir faire allemand y est pour quelque chose ! Le son est impeccable, clair et puissant et plutôt inspiré par les productions suédoises qui semblent ici servir de références. Si l'attente a été longue, elle en valait vraiment la peine. DIVINE ZERO s'inscrit dans la lignée des groupes qui ont des qualités sérieuses et qui savent les mettre en avant.

Vous êtes fans d'AT THE GATES période « Slaughter of the Soul » ? Même si l'époque a changé et que le mythique album des suédois aura du mal à être dépassé, DIVINE ZERO colle parfaitement à cet esprit moderne du death metal mélodique, bien plus que certains pionniers tels qu'IN FLAMES devenus un peu trop rock à mon goût. Il y a chez DIVINE ZERO de sérieuses qualités que l'on identifie rapidement à l'écoute de « Bloodpounding » ou « The Sinister and the Sane ». Le groupe joue aussi bien sur le front de la rapidité que celui de la lourdeur. Les mélodies sont simples et efficaces comme il se doit. Le chant est proche de celui d'un Thomas LINDBERG d'AT THE GATES et c'est exactement ce que l'on aurait souhaité entendre sur ce style de death énergique et vivifiant au possible. « Scardust » continue d'enfoncer le clou avec ses riffs saccadés façon CARCASS sur « Heartwork ». Là aussi, comment résister à l'appel ? Le titre vous amène là où il faut et ce avec dextérité. Mais ça ne s'arrête pas là, « Orison In Lead » et « Deathroll Pentecost » mettent l'accent sur les mid tempos et les mélodies puissantes tout en gardant une agressivité suffisante tandis que « Point Blank Elegy » met en avant parties groovy et mélodies rapides. « The Crimson Avenger » et « The Final Virus » remontent les tempos et renouent avec les racines suédoises qui inspirent le groupe. « Warfeast » conclue enfin cet album comme il se doit avec un cocktail explosif de mélodies et de riffs rapides. Le morceau est encore une fois tout à fait à la hauteur des espérances.

DIVINE ZERO a pris son temps, beaucoup de temps même mais l'attente en valait la peine. Le résultat est là et ce groupe a de quoi rivaliser avec certaines formations vieillissantes qui ont perdu l'énergie de leurs débuts. Espérons que l'effet de cet album sera celui qu'il mérite car DIVINE ZERO est bon pour aller jouer dans la cour des grands.







pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut