CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FROSTTIDE
Blood oath [ 2015 ]
CD Album (Durée : 45.29)
Style : Epic/dark/folk metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://noiseart.cc/
Contact groupe : http://www.frosttide.com/ https://myspace.com/frosttide
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : - Chroniqueur : lisa
 

Lorsque Awakening est sorti il y a près de deux ans, les Finlandais avaient fait l'effet d'un blizzard redoutablement dévastateur. La pochette de l'album annonçait un univers hivernal, de ses couleurs bleutées mettant à l'honneur l'eau et la glace.

Dans Blood Oath, le groupe choisit d'apprivoiser un nouvel élément, le feu, et passe à un visuel plus automnal avec des teintes plus chaleureuses et rougeoyantes. Les feuilles virevoltent et côtoient des braises étincelantes, tandis qu'au loin, les rayons du soleil transpercent des nuages menaçants. Un mélange de douceur et de force que l'on risque de retrouver le 27 février prochain dans ce nouvel opus qui promet son lot d'émotions. Allons voir de plus près de quoi il en retourne.

On peut noter moult similitudes entre les deux albums de Frosttide. Quoi de plus logique puisque les Finlandais ont voulu faire de ce deuxième album le digne jumeau d'Awakening. Jumeau, oui, mais copie conforme, certainement pas ! Bien que les deux albums soient construits de la même manière, avec un morceau d'introduction ainsi que de longues pistes entrecoupées d'un court interlude au milieu de l'album, Frosttide monte encore d'un cran. Pour décrire Blood Oath, le groupe parle d'un album « agressif, heavy, mélodique, grandiloquent, et aux atmosphères belles et très profondes », et déclare également que « l'histoire permet de comprendre comment tout a commencé et ce qui a conduit à l'attitude arrogante et cupide du protagoniste d'Awakening ».

Blood Oath prend ainsi l'allure d'un préquel dans lequel Frosttide a une fois de plus encré sa signature, avec un mélange de riffs techniques et mélodiques, des lignes vocales agressives et des blast beats destructeurs. Le tout mêlé à des atmosphères magiques aux claviers, ainsi qu'à un univers symphonique qui transportent l'auditeur vers un voyage épique.

Dès le morceau d'introduction appelé en toute humilité "Prologue", on rentre tout de suite dans le vif du sujet. Un flottement dans l'air se fait sentir avant que les rythmes guerriers et les chœurs médiévaux ne s'invitent. L'enchainement avec le titre éponyme se fait de manière extrêmement fluide et subtile, et ce sont des guitares redoublant de férocité qui entrent dans la danse.

Le troisième morceau, "Gates of the Asylum", est à mon sens l'une des chansons les plus sensationnelles de l'album : un pont aux ambiances atmosphériques onirique, des mélodies au clavier pleines de douceur, avant que ne réexplose subitement toute la puissance vocale de Joni Snoro. L'intensité est à son comble à la fin du morceau grâce aux chœurs qui nous prennent complètement aux tripes. Le plaisir d'entendre ces voix envoutantes est perpétué dans bon nombre de morceaux, notamment "New Reign" et "Winds of Winter's Call".

Le quatrième morceau, "Fate Redefined", est la chanson qu'ont choisi les Finlandais en tant que single de ce nouvel album. A chaque écoute, on peut entendre un détail qui nous avait échappé précédemment. C'est un morceau très riche et nuancé, puisqu'il comprend un riff entrainant dans l'un des couplets, un pont aux couleurs épiques avant d'enchainer sur un magnifique refrain, sans oublier évidemment le terrible solo. "Fate Redefined" est une parfaite représentation du mélange entre ce que Frosttide a pu accomplir à ses débuts et jusqu'à maintenant.

Dès le morceau de transition "Foreshadow", l'automne s'achève pour laisser peu à peu place à des sonorités plus hivernales retranscrites par les mélodies féériques des claviers. L'ambiance que l'on pouvait retrouver dans Awakening pointe petit à petit le bout de son nez. Le dernier morceau, "Winds of Winter's Call", évoque d'ailleurs très fortement le titre du morceau d'introduction du premier album, "Winter's Call", et se clôt sur le bruit des vagues, tout comme commençait Awakening.

Frosttide a frappé très fort avec un album qui nous en met vraiment plein la vue et qui confirme définitivement le talent du groupe. Chacune des chansons de Blood Oath nous fait vibrer et sait se distinguer à sa manière de ses consœurs. Quarante-cinq minutes de pur bonheur. La vague finlandaise déferle, et il en faudra beaucoup pour l'arrêter.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top