CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DOOMED
Our Ruin Silhouettes [ 2014 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 54.48 - Style : Doom
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://solitude-prod.com
Contact groupe : http://www.doomed-band.de http://doomed1.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : - Chroniqueur : Chart
 

DOOMED porte très bien son nom. Dans sa biographie, le groupe a choisi d'affirmer sa démarche de maintenir les racines du doom. Il n'y a aucune ambiguïté à ce sujet à l'écoute de ce nouvel opus, « Our Ruin Silhouettes ». Avec seulement 4 années d'existence, ces allemands ont réussi à se trouver un label spécialisé dans le style, SOLITUDE PROD. Les sorties ont ainsi pu se faire tranquillement en 2012, « In My Own Abyss » et 2014 « Our Ruin Silhouettes ».

Avec un label pour les soutenir et le savoir faire allemand, DOOMED sort un disque très bien produit. La première moitié de ce disque avec ses trois premiers titres que sont « When Hope Disappears », « In My Own Abyss » et « A Recurrent Dream », pose très clairement l'ambiance et le ton. DOOMED assume totalement ses choix esthétiques avec des riffs particulièrement lourds, un accordage très bas et des sonorités implacables. Cela semble totalement évident pour un groupe de cette trempe là mais tout est très bien mené et très bien assumé. La surprise vient du quatrième morceau, « The Last Meal » avec ses riffs blastés. Ce morceau se rapproche du death metal plus traditionnel, du moins dans sa longue introduction. La suite est plus traditionnelle mais cela permet plusieurs effets remarquables, d'une part sur le disque qui se met à se contraster et d'autre part sur le morceau qui prend une dimension toute autre avec ses changements d'ambiance radicaux. « My Hand In Yours » reprend le style plus commun du combo mais s'y fait un peu plus mélodieux avec un fond de MY DYING BRIDE. On s 'éloigne un peu du style très gras et très lourd du début de l'album avec ce titre. « Revolt » se fait à nouveau très sombre et très lourd tandis que « What Remains » s 'introduit de manière plus mélodieuse sur un très bel arpège. Je trouve ce titre un peu plus lumineux que le reste du disque avec une certaine lueur d'espoir. Il ne s'agit pas forcément d'un style sombre mais la lenteur du doom a parfois tendance à tellement écraser l'ensemble qu'il est difficile d'y dégager des émotions positives. Je trouve que ci et là sur ce titre, il est un peu plus facile de desceller quelques zones de lumière.

DOOMED réussit à poser une esthétique délibérément assumée. Certes, le groupe flirte avec les racines et ne propose pas vraiment de nouveauté mais le fait avec qualité et au final, c'est ce qui peut s'avérer le plus essentiel pour un artiste.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DOOMED - In my own abyss DOOMED - Wrath monolith DOOMED - Anna

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut