CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEMON INCARNATE
Reincarnation [ 2015 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 34.15 - Style : Stoner
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : https://www.facebook.com/dykrecords
Contact groupe : http://www.facebook.com/demonincarnatemusic http://soundcloud.com/demonincarnate
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 mars 2015 - Chroniqueur : guiyomm
 

Demon Incarnate est une formation franco-allemande ayant déjà plusieurs EP à son actif : (« S/T » six titres, 2011) ; (« Lunar sun », huit titres, 2012) ; (« Solarized », huit titres, 2013) . Existant depuis 2010, le trio est composé de Lisa (chant), Jan (guitares), Phil (basse) et Tobias (batterie).

« Reincarnation », qui n'est ni réellement un LP ni un EP non plus, est composé de sept titres « résolument heavy », comme le précise la bio du groupe. Chez Demon Incarnate on pratique effectivement un heavy originel qui transpire le Black Sabbath teinté de stoner et de doom avec un soupçon de sludge.
Globalement, la musicalité est simple, sombre et dissonante et se révèle plutôt bien construite. Le groupe, à défaut d'être réellement novateur, a su recréer un univers sonore et visuel au plus proche de celui qui dominait le genre au début des années 70 : un psychadélisme noir, lourd plutôt inquiétant. Sur le plan stylistique, l'ensemble produit s'avère donc cohérent et propose la base nécessaire quant à l'éclosion d'un heavy primal de bonne facture : lenteur et noirceur du riff, envoûtement de la voix.
Mais, et oui il y a un « mais », ce n'est que la base... car effectivement l'espérance d'un vrai retour aux sources promis à l'écoute du premier titre « Grinder » se résume, et c'est dommage, plus à un timide bourgeonnement à l'écoute du reste des morceaux qu'à une réelle éclosion. Ce sept titres, malgré son homogénéité, semble, à mon sens, manquer encore de maturité. En effet, si Demon Incarnate est en train de se construire une personnalité musicale réelle, « Reincarnation » me laisse sur ma faim quant aux émotions procurées par les compositions proposées.
Pas de tressaillements, pas de frissons, quelques hochements de tête par moments, c'est tout.
Et pourquoi ? Etes-vous en droit de me demander... Tout simplement car l'ensemble manque de relief.
Prenons l'exemple de la voix. Lisa possède un bel organe (vocal !) grave, sensuel, relativement puissant qui s'avère donc agréable à l'oreille. Mais le chant, même s'il est juste et a indéniablement un potentiel, n'en demeure pas moins dans l'ensemble trop linéaire et monocorde sur le long terme.

Il en est de même pour l'instrumentation. Si les idées sont bien là, Demon Incarnate a du mal à les développer pour créer des compositions qui se différencient vraiment. A quelques nuances près, les plans sont assez redondants, même si au demeurant ils peuvent s'avérer assez efficaces, mais ne permettant malheureusement pas de caractériser suffisamment les titres. De plus, les titres sont souvent trop longs (les idées initiées ne sont pas assez développées et tournent en boucle).
Seuls certains passages ont retenu mon attention (je pense à l 'ambiance stoner sur « Demonized" ) qui laisse présager de la marge d'évolution créative prometteuse du quatuor.

En résumé, Demon Incarnate nous présente ici un « Reincarnation » intéressant et soigné mais qui montre trop vite ses limites. Si le groupe veut se démarquer de la catégorie « ouais ,c'est pas mal mais... » où évoluent actuellement de trop nombreuses formations, il lui faudra passer un cap en faisant preuve de beaucoup plus d'audace et en se penchant réellement sur ses (nombreuses) potentialités créatrices encore inexploitées bien présentes, cela ne fait pas de doute. Demon Incarnate en a les moyens, assurément.






pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut