last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine CRUACHAN - Blood For The Blood God [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (59.27) | Folk Metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.trollzorn.de/
Contact groupe http://www.cruachanireland.com/ http://www.reverbnation.com/cruachan
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 09 mars 2015
Chroniqueur : NegativeHate

Un peu de Folk Metal ça vous dit ? CRUACHAN n'est plus réellement un groupe à présenter, mais vu les changements incessants de line up, il est bon de tout repréciser ! Aujourd'hui la formation se compose de Keith Fay (chant, guitare, et instruments traditionnels), Kieran Ball (Guitare), John Fay (instruments traditionnels à vent), Eric Fletcher (basse), John Ryan (violon, mandoloncelle et bouzouki) et enfin de Mauro Frison (batterie). Les valeureux Dublinois nous offrent en présent leur dernière conquête : « Blood For The Blood God » !

On attaque de suite avec l'introduction « Crom Cruach », une entrée en matière en acoustique du plus bel effet pour commencer l'album comme il se doit, quoiqu'un peu courte : une minute et six secondes seulement...
On entre réellement dans le vif du sujet avec déjà l'éponyme, « Blood For The Blood God ». Bon, premier défaut apparent, le mix n’est pas vraiment très bon. La double pédale de la batterie a tendance à cacher les autres instruments si bien que deux ensembles s'en dégagent : l'ensemble instrumental avec la batterie en première ligne et la voix qui est à peu de chose près au même niveau sonore que les fûts. Niveau musical, ce n'est pas réellement la grande extase. Certes, le groupe développe un bon Folk Metal mais il n'y a, pour l'instant du moins, rien de vraiment original et la compo tourne un peu en rond au final... On se retrouve donc avec un groupe à la croisée des mondes entre ALESTORM, DROPKICK MURPHYS ou encore ELUVEITIE. Un mélange qui pourrait être intéressant, mais pas de suite...

« The Arrival Of The Fir Bolg » montre enfin toute la puissance du groupe ! Une alliance entre traditions et musiques actuelles mais qui a tout de même des faiblesses (voir le riff de couplet notamment). Mais ne voyons pas que les points noirs : la voix est ici beaucoup plus assurée, la musique plus puissante et rapide, si bien que le hardcore montre des fois le bout de son nez ! Même remarque tout de même que sur le premier titre, une sorte de répétitivité dans la musique même qui fait baisser l'attention que porte l'auditeur sur l'album...
Morceau suivant ! « Beren And Luthien » est un titre massif et plus lent que ce que l'on a eu l'occasion d'écouter jusqu'à présent et pour l'instant il reste mon titre favori ! Les riffs sont effectivement bien trouvés et les associations des divers instruments avec ces derniers sont totalement réussies. Ce morceau est aussi la première fois que l'on découvre une voix criée, certes qui ne ferait pas pâlir les styles plus « méchants » dirons-nous, mais ce chant caverneux et gras peu maîtrisé donne une dimension personnelle et unique au résultat final, rappelant les cris des peuples barbares d'autrefois.

D'ailleurs ce folklore se retrouve encore plus sur « The Marching Song Of Fiach Mac Hugh » rappelant cette fois-ci les pirates sillonnant les mers chantant gaiement dans les soutes de leurs navires. Alors oui vous l'aurez compris, ici l'influence Pirate Metal se fait extrêmement sentir avec les intonations clichées des chants de ces brigands. Le chant doublé donne sur le refrain un rythme entêtant, dansant et festif du plus bel effet...
On change un peu de registre pour du Metal un peu plus banal et classique avec « Prophecy ». Alors certes il y a quelques violons et instruments à cordes jouant des petites mélodies passe partout mais sans grand intérêt après ce que le groupe nous a dévoilé. Le chant crié qui me plaisait tant il y a peu me rebecte totalement maintenant, surtout lors des braillements du chanteur.. La musique aurait mérité d'être mieux travaillée, certains riffs avaient quelque chose mais rien n'a été fait...

On continue avec « Gae Bolga » qui semble être un titre du CRUACHAN « que j'aime » ! Une introduction opérée par les instruments traditionnels ! Que nous réserve la suite ? Un titre instrumental de quatre minutes avec quatre patterns... Déception est le mot, on passe.
Voici que vient maintenant « The Sea Queen Of Connaught », et ce au moment où je commence à réellement m'ennuyer de par la répétitivité des musiques d'une part, et de l'autre de par le fait d'avoir l'impression que le groupe ne va pas jusqu'au bout dans la composition de sa musique. Bref, se fait encore entendre une plongée dans le morceau du type instrumental folklorique, trop longue à mon goût (près d'une minute) pour ensuite retomber dans le médiocre. Bon ça se laisse écouter, mais on ne trouve pas réellement de sens aux titres qui sont sans logiques structurelles et qui défilent sans accrocher l'auditeur. Rajoutons à cela le fait que les morceaux ont des similitudes assez flagrantes...
Mention spéciale à « Born For War » qui m'a redonné une lueur d'espoir en me faisant légèrement hocher la tête ! La compo est agressive et reste tout de même dans le folk et ce tout en innovant surtout avec cette sorte de « solo à plusieurs » où tous les instruments traditionnels se répondent tour à tour...

Le morceau divisé en deux parties « Perversion, Corruption And Sanctity » retenti dans mes oreilles. Pour ce qui est de la première partie, j'ai abandonné : platitude totale. Seule la balade en plein milieu de cette partie m'a réellement surpris. Pour ce qui est de la partie deux, c'est un instrumental qui mixe les deux temps de la précédente partie en donnant 50% du titre à chacun. Joli, mais trop tard, beaucoup trop tard.
Enfin (oui enfin!) le dernier titre : « Pagan » ! Là encore, pas de structures bien définies, du réchauffé… J'arrête là...




PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
CRUACHAN - The morrigans’ call

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
NASTY [Notre Dame d'Oé - 37] > 12-07-2019
NASTY [37] 12-07-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Anastasia
Anastasia (36)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours