last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine HELEVORN - Compassion Forlorn [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (49.13) | Doom Death
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.badmoodrecords.com/
Contact groupe https://www.facebook.com/helevornband https://helevorn.bandcamp.com/album/compassion-forlorn
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 26 mars 2015
Chroniqueur : Fred.Photography

De part leur nom, tiré du Silmarillion et désignant un lac, pouvant être traduit par « verre noir » et leur musique sombre et désespérée, on pourrait facilement donner à ce groupe une origine septentrionale. C’est pourtant des chaudes terres d’Espagne, précisément de Majorque (île principale des Baléares, plus connue pour être un lieu de villégiature pour touristes en goguette ou pour son clubbing intempestif que pour ses groupes de rock), que provient « Helevorn ». Le sextuor, formé en 1999, a sorti en septembre 2014 son troisième album dénommé « Compassion Forlorn » (le titre annonce la couleur très sombre). Leur précédent opus « Forthcoming Displeasures » datant de 2010 était déjà supporté par le label, spécialisé dans le Doom Metal, Bad Mood Records.

On pourrait directement recopier la définition du Doom/Death pour décrire la musique d’Helevorn tellement elle colle au canon du genre : l'atmosphère mélancolique, lourde et les tempos lents du Doom alliés aux grunts caverneux et lugubres du Death. On retrouve clairement l’influence des ténors du genre, Paradise Lost et My Dying Bride, initiateurs du genre au début des années 90. On sent aussi une énorme influence de Katatonia dans leur son, les Suèdois ayant été repris sur le premier album d’Helevorn en 2005. On ne peut pas, non plus, s’empêcher de penser à d’autres groupes, en particulier Swallow the Sun, mais aussi Mourning Beloveth ou Draconian à l’écoute de « Compassion Forlorn ». Le clip de « Burden Me » et sa mélodie entêtante, démontre bien toutes les qualités de la musique d’Helevorn (on appréciera le petit clin d’œil à Dead Can Dance).

Le véritable point fort de ce combo hispanique est très certainement son chanteur, Josep Brunet, par sa capacité à alterner de manière brillante ses vocaux death grunt puissants et féroces et un chant clair emprunt de mélancolie. L’alternance entre rage et désespoir donnant à l’ensemble énormément de rythme, le tout sublimé de manière très subtile par des chœurs masculins, ceux du Mallorcan Doom Choir. On peut noter aussi l’énorme progrès qu’a pu faire Josep, depuis Fragments, leur premier album. Le chant clair, en particulier, beaucoup plus juste et s’éloignant de l’influence beaucoup trop marquée (voir imitation) d’Aaron Stainthorpe au profit d’un chant beaucoup plus personnel.

Contrairement à son prédécesseur, « Compassion Forlorn » n’a pas été produit par le célèbre Jjens Bogren, bien connu pour ses travaux avec Katatonia, Amon Amarth et bien d’autres. L’homme, au CV bien fourni, a quand même apporté sa touche à l’élaboration du dernier opus d’Helevorn en se chargeant de son mastering. Le reste de l’enregistrement et le mixage ont eu lieu dans les studios espagnols du « psychosomatic studio », sous la direction de Miquel Angel Riurtort.

Si Helevorn a encore du mal à se détacher de ses influences, il ne lui en faudrait vraiment pas beaucoup pour rentrer dans la cour des grands. Ils démontrent sur « Compassion Forlorn » que se sont de grands compositeurs capables de sortir d’excellents morceaux, comme « I am to Blame », « Reason Dies Last » ou le dernier titre en catalan« Els Dies Tranquils », adaptation d’un texte du poète espagnol Andreu Vidal, magnifié par la participation de Lisa Cuthbert lui donnant un air de Within Temptation à l’époque où ils en faisaient des bons.

Peu au fait des groupes existants et de la scène espagnole en général, je dois dire qu’Helevorn a été une bonne découverte. Le groupe mériterait beaucoup plus de soutien de la part du public européen et de pouvoir tourner par chez nous.

Setlist :
1. The Inner Crumble (06:51)
2. Burden Me (05:03)
3. Looters (05:55)
4. Unified (05:14)
5. Delusive Eyes (06:48)
6. I am to Blame (04:49)
7. Reason Dies Last (07:58)
8. Els Dies Tranquils (06:37)




PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
HELEVORN - Forthcoming Displeasures

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
LEPROUS [Lyon - 69] > 13-11-2019
LEPROUS [69] 13-11-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : FATALS PICARDS
FATALS PICARDS (42)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours