CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EERIE
Into everlasting death [ 2014 ]
CD Album (Durée : 33.08)
Style : Black metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://arachnophobia.pl/
Contact groupe : https://www.facebook.com/eeriebm http://eeriebm.bandcamp.com/releases
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 mai 2015 - Chroniqueur : daills
 

Amateurs d’étrange, d’angoissant, d’inquiétant, black metalleux de tous horizons, venez vous nourrir de noirceur et de puanteur dont vous raffolez tant avec cet album de EERIE, groupe de black Polonais. L’artwork est bien à l’image du propos et la pochette aux tons noirs et sales nous laisse deviner une plongée dans un monde en pleine décomposition. Âmes sensibles, s’abstenir !

L’intro du premier titre ‘Mining Out Of Black’ laisse craindre à un énième groupe de black, tant le rythme est rapide, blast beat à fond ! Même si cela est très bien exécuté, on a affaire à un black très ‘conventionnel’ à la EMPEROR ou IMMORTAL.
Heureusement, ma crainte d’un manque d’originalité se voit vite ‘balayée’ tant EERIE pratique une musique sophistiquée, pleine d’influences. Les compositions sont plutôt complexes alliant des passages rapides à d’autres beaucoup plus lourds et ‘calmes’ mais néanmoins toujours malsains, ce qui rend l’écoute de ces quatre titres très agréables ; on ne se lasse pas.
Le chant, les chants devrais-je dire, participent à cette variété ; à dominante black, les growls se font parfois death sur les passages les plus lourds et surtout il y a de nombreux passages très narratifs, expressifs pour mieux nous conter ce cauchemar. On entend même certains chants clairs sous forme de chœurs notamment.
Au final, la variété tant au niveau des chants que des instruments permet des influences death et doom à ce black qui nous évoque bien sûr un groupe comme BEHEMOTH.
Bien évidemment, le propos est très sombre. Et le moins que l’on puisse dire c’est que EERIE sait retranscrire cet univers de mort, de ténèbres. On souffre tant la musique nous écorche en permanence. 0u l’art de rendre beau la laideur absolue !
‘Among The Ashes’ est mon morceau préféré ; avec son riff et ses arpèges malsains, la fin est lourde et pesante avec ses quelques notes de guitares inquiétantes et ses chants type religieux.

Voici donc un album fort réussi ; les quatre titres bien que longs passent trop vite et l’on en redemande.
EERIE saura séduire au-delà des fans de black metal à l’image de leurs grands frères compatriotes BEHEMOTH.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top