last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine CAIN'S OFFERING - Stormcrow [ 2015 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (57.34) | Heavy-speed metal symphonique
Informations
INTERVIEW
Contact label http://www.frontiers.it
Contact groupe https://www.facebook.com/cainsoffering
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 24 juin 2015
Chroniqueur : Ivan.Jack

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on sait à la première note d’où viennent les musiciens de ce groupe, même sans connaître le nom ni même le 1er album sorti en 2009… Du metal symphonique, oui. Du speed metal mélodique, oui. Un petit côté Helloween de la fin des années 80 – début 90, oui, une production « in-your-face » et sans dynamique, tout dans la puissance sonore, des chœurs à outrance et des soli guitares/claviers alternés… On pense inévitablement à Stratovarius et Sonata Arctica.

Normal, Timo Kotipelto est le chanteur, Jens Johansonn le claviériste et Janni Liimatainen le guitariste et compositeur. Pour la session rythmique, on trouve une bonne recrue avec Jonas Kuhlberg et le puissant Jani Hurula à la batterie déjà présent pour le 1er album du groupe.

Que dire, si ce n’est que c’est presque parfait tant c’est surproduit, compressé et léché aux petits oignons. Tous les ingrédients qui ont fait l’excellence des deux groupes du guitariste et du chanteur sont présents et dont on reconnait irrémédiablement les caractéristiques. (Strato pour « Stormcrow », “I will build you a rome », « Rising sun », Sonata pour « A night to forget », « Constellation of tears »…)

Nous avons même droit à un clin d’oeil à la grandiloquence de Nightwish avec « Antemortem », dans le riff principal, la mélodie vocale du refrain et l’opulence des orchestrations. Bien vu, est-ce un hommage, une parodie ou juste une influence qui ressort ? En tout cas, c’est très bien fait.

Plus loin et un peu moins drôle, nous avons droit à une copie conforme du début de la BO de Pirates des Caraïbes sur « I am legion », morceau instrumental étonnant presque progressif dans l’esprit. On peut tout-à-fait être fan des compositions et du style de Hans Zimmer, je le suis également, mais de là à pomper presque notes pour notes et rythmiques après rythmiques un thème ultra connu, c’est limite…. Mais bon, c’est tellement bien fait que ça passe tout seul….

On reconnait également de suite le style et le son de claviers lead de Jens et on se prend en pleine face à chaque refrain un mur de chœurs, pompeux à souhait, que ne renieraient pas Luca Turilli et sa bande rhapsodienne… Janni n’est pas démonstratif pour un sou et préfère les rythmiques efficaces et inspirées, les envolées vocales et orchestrales plutôt que de masturber son manche à grands coups de shred et de millions de notes à la seconde sans queue ni tête…. C’est si rare que ça mérite d’être déclamé et honoré.

Une petite power-ballad très mélodieuse « Too tired to run » nous montre (mais personne n’en doute plus) une fois de plus que Timo est un grand chanteur, l’un des meilleurs actuellement, et peut vraiment poser sa voix dans l’émotion, nous faisant frissonner autant que dans la force et les notes aigues sans être pénible comme beaucoup de gueulards sans talent véritable… Pour l’avoir vu plusieurs fois en live, ce chanteur est extraordinaire, impérial…

L’album se termine très vite par un mid-tempo « On the shore » un peu kitsch, gentillet, presque « Scorpionesque » mélodiquement (mais ça fait partie du style des 2 groupes de nos trois compères, dont tout est pardonné…)

A peine moins surprenant et novateur que leur premier album « Gathering the faithfull », Cain’s Offering emboîte le pas du renouveau de Statovarius qui est revenu de ses cendres sur ses derniers albums, nous donne des frissons en pensant à ce qu’aurait pu continuer d’être Sonata Arctica si Janni était resté dans le groupe et prouve qu’on peut encore faire de très bons albums dans un style sclérosé, avec du talent et de l’inspiration, chose que leur ex-compère et ex-bon compositeur Timo Tolkki ne sait plus faire, malgré la répétition de ses différents projets plus banals les uns que les autres, pourtant agrémentés d’invités prestigieux… Du bon metal, du très bon metal ce Stormcrow !



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
CAIN'S OFFERING - Gather The Faithful

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MENNECY METAL FEST [MENNECY - 75] > 13-09-2019
MENNECY METAL FEST [75] 13-09-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours