last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine MORRIGU - Before Light | After Dark [ 2014 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (36.41) | Death Melo/Metalcore
Informations
INTERVIEW
Contact label
Contact groupe http://www.morrigu.ch/ http://www.myspace.com/morriguofficialenglish
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 25 juin 2015
Chroniqueur : NegativeHate

Un peu de Melodeath ça vous dit ? Si oui, restez avec nous, direction la Suisse pour MORRIGU ! « Mais MORRIGU c'est du Doom/Death mécréant ! » me diriez vous. Eh bien, plus aujourd'hui. Suite à un gros remaniement de line-up, les Suisses sont maintenant quatre et seuls deux membres sont restés depuis le dernier album (les frères Sevi (ex-ELUVEITIE) et Miko Binder). Les deux autres, Christoph et Roger, ont rejoint l'aventure pour donner un nouveau visage au combo helvète avec ce quatrième album nommé "Before Light | After Dark". On passe donc la quatrième avec MORRIGU !

L'album s'ouvre sur l'intro sobrement nommée.. « Intro ». Alors, c'est beau, c'est ambiant, mais on ne distingue pas réellement ce que le groupe a voulu faire ici.. Ce n'est que de la programmation, on entend ce que l'on pourrait associer à une comptine enfantine qui est sûrement en rapport avec la cover de l'opus.. C'est bizarre, mais bon passons.
Sans aucune transition, nous voilà lancé dans le grand bain avec « Before Light », musique qui ouvre l'album. Changement radical d'ambiance, une rythmique violente vient nous percuter de plein fouet accoudée par une guitare soliste développant des phases aiguës tantôt à titre d'ambiances, tantôt pour rehausser le rythme de la compo. Le chant est un peu mangé par les instruments et se retrouve donc malheureusement étouffé... Une entrée en matière un peu « cheap » comme diraient nos amis les Américains, ou, pour les non-anglophones, un peu faiblarde et peu claire.

« My Curse, My Sweet Revenge » a elle un tempo plus lent et est donc de fait plus lourde. Dès les premières notes, j'ai directement associé ce titre à deux références : la première, assez générale, étant bien sûr la scène Melodeath Scandinave, la seconde, plus personnelle et donc peut être moins pertinente, KILLSWITCH ENGAGE. En effet, les riffs utilisés me semblent assez familiers et j'ai tout de suite fait le rapport avec KSE. Bon il faut dire que « My Curse » est aussi une musique des Américains, et que le refrain est chanté à peu près similairement avec la phrase « This Is My Curse » qui l'annonce dans les deux cas... Donc, clin d’œil, ou simple coïncidence ? De toutes façons, on s'en fiche, ce titre est bon !

Quatrième titre, « Black Messiah ». Comme je l'ai dis plus haut, la qualité audio n'est pas réellement au rendez vous et sonne « cheap ». Les séquences palm-muting sont inaudibles, impossible de distinguer les nuances dans le jeu des gratteux.. En plus de cette qualité, la musique en elle même ne recèle pas d'extravagances ou même d'accroches pour l'auditeur. On se retrouve devant une musique « bonne mais sans plus », presque quelconque, que l'on oublie passé 5 minutes...
Alors là, grosse révélation. « It's Getting Dark » s'ouvre sur une introduction ayant une ambiance poussée et travaillée à l'extrême... Dommage que ça ne dure que quelques temps. Le couplet ne s'associe pas extrêmement bien au reste de l'album là où le refrain colle parfaitement avec les mélodies introductives. On se retrouve donc avec un bout de « hit » mélangé à une soupe brouillonne et mal digérée... Encore une fois..

« New Beginning », l'instrumental, marque une pause en coupant l'album en deux partie. Un titre instrumental de deux minutes, un vrai bonheur aérien et mélodique dont je ne me lasse pas. Les guitares donnent de la voix en même temps que les divers samples, puis l'explosion se produit et tous les instruments se rassemblent pour former un tout planant et sincèrement merveilleux.
Oh c'est déjà fini ?.. Bon bah retour sur Terre pour « Homeless And Ostracized ». Alors là c'est le décrochage total. La pause instrumentale est extrêmement mal placée je pense car je n'ai presque plus aucune once de concentration. Le titre me paraît encore plus fade que les autres, sans réelle saveur, un titre générique en fin de compte. Quelques passages arrivent à se détacher mais l'inconsistance des autres nous replonge vite dans une sorte d'ennui...
Les quatre derniers titres se révèlent être du même acabit, un Death Melo stéréotypé et sans grandes extravagances. C'est du pareil au même...

Simple manque d'expérience dans ce style ou réel échec ? Après l'écoute, ce « Before Light | After Dark » me paraît être un essai d'un groupe se cherchant un peu, faisant « comme les autres » car les membres ne savent pas réellement où ils ont mis les pieds. Le résultat est donc un album sans grande saveur, rempli de clichés. 5 ans pour étudier un genre, c'est peut être un peu court ? Le prochain opus est attendu de pied ferme car là il faut des réponses à nos questions !



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe


Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
OVERKILL [VILLEURBANNE - 69] > 16-09-2019
OVERKILL [69] 16-09-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : LOUD.ANONYMITY
LOUD.ANONYMITY
CONCOURS CONCERT : VOICE OF RUIN (VERNISSAGE)
VOICE OF RUIN (VERNISSAGE) (HF)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours