last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine POWERWOLF - Blessed and possessed [ 2015 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (45.50) | Power metal
Informations
INTERVIEW
Contact label http://shop.napalmrecords.com/
Contact groupe http://www.powerwolf.net/
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 14 juillet 2015
Chroniqueur : Fred.Photography

S’il fallait faire une découverte à l’aveugle de ce « blessed and possessed », il y aurait tout un faisceau d’indices pour deviner l’origine géographique de ses auteurs, un power metal aux mélodies faciles, voir un peu commerciales, mais tout de même diablement efficaces, rappelant Running Wild ou Gammaray, quelques nappes de clavier et un puissant chant lyrique. Est-ce que ce groupe ne viendrait pas d’Allemagne ? Si on rajoute quelques « hallelujah » en pagaille, on y est. Les Powerwolf, bien sûr, sortent leur nouvel album. Il faut dire que ces 5 teutons ne se reposent pas sur leurs lauriers, puisqu’il s’agit déjà de leur 6ème Album en 10 ans d’activité depuis le premier « Return in bloodred » plus quelques compilations, Eps et Lives pour ce rendre compte à quel point ces gars là sont de véritables stakhanovistes du metal. Peu de groupes peuvent se venter d’avoir une discographie aussi fournie dans ce laps de temps relativement court et c’est avec un véritable plaisir que l’on retrouve le groupe des frères Greywolf et leurs contes remplies de vampires loup-garou horrifiques teintés de sonorités gothiques kitsch (mot d’origine allemande au passage) et de multiples références aux films d’horreur de la Hammer.

Une chose est sûre à l’écoute de cet opus, c’est que s’il y a bien un mot pour définir la musique de Powerwolf, c’est le mot constance. Celui qui aurait parié pour un changement de cap dans leur direction artistique se serait bien mis le doigt dans l’œil. A l’instar de Sabaton, Powerwolf fait partie de ces groupes que l’on peut qualifier de groupe à formule, formule déjà trouvée à partir du 2ème album « Lupus Dei » de 2007 et qui a depuis très peu évoluée. Mais tout comme avec « Preachers of the Night » et « Blood of the saints », le quintet allemand démontre à nouveau qu’il est capable, sans difficulté apparente, de composer des hymnes power metal brillants, avec une quantité impressionnante de riffs ultra catchy, toujours nuancé par quelques nappes de claviers, donnant un aspect très symphonique à l’ensemble et des refrains puissants et entêtants comme sur « We are the wild » ou « Dead until dark ». Ce qui fait aussi la particularité du combo est aussi d’avoir su développer un véritable univers gothique avec un côté kitch assumé mais fun, univers peuplé de loup garou, de croix chrétiennes et autres références religieuse, dont « Christ and Combat » est une parfaite illustration. Univers religieux qui ravira certainement les détracteurs habituels du metal. Une nouvel fois le rythme est soutenu du début à la fin, pas de temps mort sur cet album et on pourrait difficilement dire quels titres sont plus faibles que les autres tant le tout est bien ficelé et entraînant. Une réussite pour les allemands.

L’avantage et aussi l’inconvénient de cette constance est bien que vous serez difficilement surpris par le travail de powerwolf. Si leur musique vous horripilait jusque là, ce n’est certainement pas « blessed and possessed » qui vous fera changer d’avis et découvrir le groupe sous un jour nouveau, de même si pour vous un groupe se doit d’évoluer et d’éviter la stagnation, vous pouvez passer votre chemin. Non, ici, vous retrouverez ce qui vous a plu sur les précédents albums. Ce « blessed and possessed » possède des moments d’anthologie « Army of the Night », “Armata Strigoi” et bien d’autres qui promette de bons moments pour les futures concerts, d’ailleurs, particulièrement remarquable par le soin apporté aux décors et maquillages et qui font la marque de fabrique de Powerwolf. On peut au moins affirmer que ce groupe ne laisse personne indifférent.

On peut juste espérer qu’ils ne finissent pas par trop tourner en rond et que les fans commencent à se lasser. A noter qu’avec l’édition limité de l’album se rajoute un album de reprise de titres des divers groupes qui ont influencé Powerwolf avec du Judas Priest, du Iron Maiden, Amon Amarth et bien d’autres.

Line Up :

• Attila Dorn - chant
• Falk Maria Schlegel - orgue/clavier
• Roel van Helden - batterie
• Matthew Greywolf - guitare
• Charles Greywolf - guitare

Tracklist :

1. Blessed & Possessed
2. Dead Until Dark
3. Army of the Night
4. Armata Strigoi
5. We are the Wild
6. Higher than Heaven
7. Christ & Combat
8. Sanctus Dominus
9. Sacramental Sister
10. All You Can Bleed
11. Let There Be Night



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
POWERWOLF - Preachers of the night POWERWOLF - The metal mass live POWERWOLF - Blessed and possessed - tour edition

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
CONCERT PUNK-ROCK-METAL [St-POLGUES - 42] > 12-10-2019
CONCERT PUNK-ROCK-METAL [42] 12-10-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : VOICE OF RUIN (VERNISSAGE)
VOICE OF RUIN (VERNISSAGE) (HF)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours