CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine RAZORBACK
Criminal justice [ 2005 ]
(Durée : 33.56)
Style : Heavy rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.massacre-records.com
Contact groupe : http://www.razorback-online.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 décembre 2005 - Chroniqueur : SINISTRE.13
 

« Criminal Justice « est le deuxième album de Razorback, formation qui a vu le jour en 2002 et sorti « Animal anger » son premier opus en 2004 ! Depuis un an nous n’avions plus de nouvelles de ces heavy rockers germains. Les revoilà donc avec l’envie affirmée d’en découdre ! Si leur premier jet était plus orienté vers des sonorités clairement hard rock FM avec une forte tendance à lorgner vers des groupes comme Bad Compagny ou La Guns, pour le coup il faut se rendre à l’évidence, aucune influences majeure ne ressort et les petit Guy semblent vraiment avoir trouvé leur propre chemin ce qui est fort louable tant la concurrence dans le style est féroce !

En effet ceux-ci ont commencé par actualiser leur son et sont allés voir vers de nouveaux horizons musicaux comme sur le tout premier titre de cette galette, le bien nommé « The flame still burns » en y insérant ça et là quelques petites touches électroniques du meilleur effet ; ou sur le mi-tempo electro « big city jungle » vraiment une idée originale et qui donne un petit coup de fouet à leur musique, qui s’il est vrai ne transcende pas la chose, à au moins le mérite de nous faire passer un bon moment. « Criminal Justice » est remarquablement bien joué, chacun tient sa place et assure bien le truc, le chanteur possède un joli brin de voix , plutôt situé dans un registre grave. Celui ci n’exploite pourtant pas toute l’étendue de ses possibilités notamment sur la balade « Hard to say goodbye » qui aurait mérité peut etre un peu plus de rentre dedans au niveau puissance vocale ! Cependant celle ci reste agréable à écouter, et fera sûrement chavirer le cœur des amoureux transis qui dans un ultime baiser scelleront à jamais leur amour …. Blurp !!

Bref je divague mais si je ne suis pas (plus) habitué à écouter de tel disque fermement encré dans le heavy rock d’obédience américaine je n’en reste pas moins un amateur de musique et j’avoue avoir bien apprécié (après plusieurs écoutes) il est vrai, ces petits morceaux de bravoure électrique sans prétention, aucune hors mis celle de se faire plaisir, faisant fi des modes et tendances actuelles.
Merci messieurs c’est du bon boulot.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
RAZORBACK - Deadringer

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top