CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine UGLY KID JOE
Uglier than they used to be [ 2015 ]
CD Album (Durée : 48.36)
Style : Heavy metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.metalville.de/
Contact groupe : http://
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 septembre 2015 - Chroniqueur : FredBebel
 

Witfield Crane : chant
Cordell Crockett : Basse
Klaus Eichstadt : Guitare
Dave Fortman : Guitare
Shannon Larkin : Batterie
Zac Morris : Batterie
Sonny Mayo : Guitare

Le sale gosse morveux prénommé Joe est de retour après une absence sans mot d'excuse de ses parents de plus de 18 ans !
Ils nous reviennent plus laid qu'il ne l'était « Uglier than they used to be » (sortie le 16 octobre) est donc seulement leur cinquième album depuis leurs débuts en 1991malgré un EP en 2012 « Stairway to hell ».

La bande de Whit Crane a, depuis leur séparation en 1997 après quelques bons albums et des tubes comme « Everything about you » et la reprise « Cats in the craddle », suivi des routes différentes.

Dave Fortman est devenu un producteur renommé dans le petit monde du métal c'est donc en toute logique qu'il a enregistré et produit ce nouvel album.

Le quintet s'est transformé en sextet par la venue de Zac Morris et Sonny Mayo, curieux ajout, des potes en galère de thune peut-être ? Je me demande ce que ça va donner en live avec 2 batteries et 3 guitares...

Parlons de l'album maintenant, il s'ouvre sur « Hell ain't a hard to find » et on reconnait tout de suite le style UKJ, avec de gros riffs et la voix de Crane si caractéristique. « Let the record play » et « Bad seed » restent dans la veine des titres qu'ils produisaient dans les années 90 en plus sage.

« Mirror of the man » nous fait planer dans une ambiance un peu mélancolique confirmée par « She's already gone » puis « Nothing ever changes » aux sonorités assez tristes et inhabituelles pour les UKJ.

« My old man » réveille un peu par ses riffs et son refrain entraînant malgré des paroles sombres suivi par « Under the bottom » qui confirme la ligne directrice de cet album je cite «  Under the bottom and over the top, no need to fight cause it's never gonna stop, my vision's clouded from the life i lived before, my body's weak and i can't take it anymore. »... Ambiance !

S'en suivent une reprise de « The ace of spades » avec Phil Campbell en guest star puis « The enemy » qui est pour moi le titre qui résume bien cet album avec sa guitare acoustique et son ambiance planante et mélancolique. La reprise, pas nécessaire selon moi, de « Papa was a rolling stone » clôture l'album.

Que dire de l'évolution d'UKJ ? Le vilain morveux avait quitté un monde en 1997 plein de folie, d'espoirs, sans crise économique, avant le triste 11 septembre 2001. Il renaît de ses cendres en 2015 et l'album est à l'image de notre société, assez sombre sans beaucoup d'espoirs, les membres du groupe ont aussi pris de l'âge ça se ressent dans l'album.

J'étais heureux de retrouver UKJ mais le groupe a perdu de sa fraîcheur et de sa spontanéité. L'album est certes un bon album de métal mais il ne retrouve pas le niveau des premiers opus, ils ne sont plus aussi moches qu'avant et c'est bien dommage...

Tracklist :

1. “Hell Ain’t Hard to Find”
2. “Let the Record Play”
3. “Bad Seed”
4. “Mirror the Man”
5. “She’s Already Gone”
6. “Nothing Ever Changes”
7. “My Old Man”
8. “Under the Bottom”
9. “Ace of Spades” (featuring Motorhead’s Phil Campbell)
10. “Enemy”
11. “Papa Was a Rolling Stone” (featuring Dallas Frasca)





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top