CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ASIA
Axis xxx live [ 2015 ]
CD album + DVD (Durée : 117.51)
Style : Rock pop progressif
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.frontiers.it
Contact groupe : http://www.originalasia.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 octobre 2015 - Chroniqueur : Ivan.Jack
 

Comment torpiller sa propre carrière de 35 années et des poussières en quelques albums seulement ? Asia vous répond : en sortant une série de live plus mauvais les uns que les autres, sans chaleur, dotés d’une production digne d’une séance de répétition d’un groupe amateur, habillée d’un packaging amateur et économe, avec des musiciens qui peinent à se rappeler de ce qu’ils doivent jouer et qui ont vraiment perdu de leur superbe… Désopilant…

A l’instar de Yes qui empruntent le même chemin et nous lassent avec les relectures des leurs vieux albums qu’ils ne savent plus jouer correctement, Asia, également composé des mêmes guitariste et claviériste (ceci explique peut-être cela d’ailleurs…), nous proposent ici un double live de 19 chansons avec le DVD qui va bien produit par Frontiers bien sûr sans aucun intérêt.

Je ne comprends pas la démarche de ces groupes (ou de ces labels ? Mmh ?) qui semblent vouloir nous faire oublier tout le bien qu’on pensait d’eux et de leur longue et excellente carrière, du moins jusqu’à quelques années. Rien n’est bon, les musiciens sont patauds, vieillissants, écoutez le jeu de Carl Palmer (oui, Carl Palmer, merde, le furieux génie de Emerson, Lake and Palmer !!!) qui ne cesse d’accélérer et ralentir le tempo pendant les rythmes les plus basiques, Steve Howe a toujours ce son criard et brut, et ses descentes et montées de manches impromptues et toujours limite de justesse, et que dire Geoff Downes qui me désespère un peu plus à chaque fois que je l’entends jouer, imprécis, lourd, comment peut-on devenir si mauvais et détenir une telle longévité dans le business ??? C’en est presque honteux pour un groupe d’une telle trempe que de proposer des disques d’une telle médiocrité artistique à leurs fans de toujours, seul John Wetton sauve les meubles car il sait encore chanter, pas toujours juste mais il est encore bien dans le feeling des chansons.

Un mot sur le mixage du disque ; c’est un sourd ou un incompétent notoire qui s’en est occupé ? Une batterie en carton-pâte, une basse sans rondeur, une guitare agressive et aiguë, des claviers sur-mixés et pas du tout équilibrés entre les changements de sons, et un chant sans relief, sans aucun effet, ni profondeur… Asia n’ont-ils pas les moyens de leurs prétentions, ne peuvent-ils pas se payer un mixage digne de ce nom ? Les démos actuelles des nouveaux groupes sont dix fois mieux produites que cela, c’est pour dire…

Allez, pour finir sur une note positive, quelques morceaux m’ont quand même rappelé qu’Asia, avant, c’était bien…. Mais il y a longtemps… Quelques chansons ont gardé leur feeling intact, comme « Wildest Dreams », « Time again », « Cutting it fine » ou encore « Here comes the feeling », par contre les « Heat of the moment », “Open your eyes » et le soporifique “The smile has left your eyes” sont à proscrire à jamais de la set-list, si jamais il leur prend de refaire la même erreur une énième fois et de ressortir un live l’année prochaine…

Vous allez me dire : oui, tu es injuste, ils n’ont plus vingt ans, ils ont fait leur temps, ils sont vieux, ne peuvent plus jouer comme avant… Erreur ! L’âge n’explique pas tout, jetez une oreille sur les derniers live du Genesis Revisited de sieur Steve Hackett, c’est impérial et bourré de feeling, appréciez le furieux dernier live at the Koko d’Uriah Heep (pas tout jeune non plus le Mick Box mais il a une patate !!!), prenez le temps de déguster le DVD Hommage à John Lord au Royal Albert Hall de 2012 avec entre autres Don Airey, Roger Glover et Ian Paice, tous plus âgés que les gars d’Asia, ça envoie du bois !!… Il faut juste savoir s’arrêter quand on ne peut plus faire les choses correctement…

Les gars, ne pourriez-vous pas prendre une retraite bien méritée et continuer à composer et sortir des albums de votre propre fait, en solo, chacun de votre côté, comme le font certains et avec succès ? Car il faut se rendre à l’évidence, la magie s’est envolée il y a bien longtemps, et elle ne reviendra plus, c’est certain. La belle époque, aussi brillante fut-elle, est belle et bien révolue.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
ASIA - Omega ASIA - Xxx ASIA - Resonance : The Omega Tour ASIA - Gravitas ASIA - High voltage live

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR