CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FHOI MYORE AND WYRMS
Les Limbes Pourpres - Mehxôhorr - Les IV Dimensions Cosmogoniques [ 2015 ]
Vinyle (Durée : 41.48)
Style : Black metal
Informations :Split album
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.ossuairerecords.fr/index.php
Contact groupe : http://fhoimyore.bandcamp.com/ http://fhoimyore.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 octobre 2015 - Chroniqueur : Franckenstrat
 

Très bon split de Fhoi Myore avec Wyrms. Les amateurs de Black Metal bien roots y trouveront leur compte.

C’est Fhoi Myore qui entame ce split avec deux titres assez longs. Un de 12 minutes et l’autre de 10 minutes.
Ce qui est intéressant dans leur musique, c’est que les schémas de construction du Black Metal sont tout à fait respectés.
Les niçois affichent un Black Metal particulièrement raw et sauvage. Il est presque semblable en tout point à ce que pouvait livrer Darkthrone autrefois avec juste un rythme plus marqué et plus dur.

Le chant aux intonations souvent claires est résolument aboyé avec des teintes vraiment vindicatives.
Si Fhoi Myore présente dans ce split un Black Metal relativement structuré, il n’en est pas moins malsain.
Musicalement, les coups de crash sont omniprésents tout au long des deux titres, ce qui gâche un peu le côté mélodique qui pourrait en ressortir.

Les guitares font un sacré boulot rythmique comme mélodique et tiennent vraiment les titres à bout de bras, empêchant le naufrage dans la bouillie sonore toujours à cause de ces mêmes coups de crash.
Il faut tout de même être honnête, l’ensemble est très bien ficelé. Fhoi Myore ne fait pas dans la fioriture, ils font dans l’efficace, les deux titres présents sur ce split en sont la preuve.
Pour vous la faire courte, c’est un Black Metal sombre de chez sombre qui va ravir les plus traditionalistes d’entre vous, même si la prod laisse un petit peu à désirer. Mais bon, d’un autre côté c’est bien plus glauque comme ça.

Flanqués déjà de deux excellents albums en plus d’un Ep, les orléanais de Wyrms viennent se joindre à ce split pour le colorer de noir bien entendu, mais dans des nuances un peu plus claires.

Wyrms vient contraster cet Ep qui semble au préalable assez classique dans le genre avec quatre titres particulièrement virulents. En effet, les tempos sont dignes de chez Horna avec des guitares tranchantes comme des rasoirs et des riffs très Metal. cela donne une ambiance générale plutôt Thrash, même si parfois les grattes se perdent dans des sonorités bourrés de délay qui font quelques taches sur ce très bel Ep.
Wyrms ne se souille pas dans la distorsion boueuse qui bave de partout. Les distos sont assez propres, et plutôt claires, ce qui ne laisse pas le droit à l’erreur car tout s’entend relativement bien dans leur musique.

Comme d’habitude chez Wyrms, nous retrouvons des textes pêchus et assez beaux qui valent la lecture si l’oreille vous est difficile.
Vous retrouverez en lien dans cette chronique l’ensemble de cet Ep que vous pourrez dès lors acheter en ligne dès que vous l’aurez écouté. Un très bon cru 2014 au sein du Black Metal français.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top