Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine AMORPHIS - Under The Red Cloud [ 2015 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album (49.56) | Metal
Informations
INTERVIEW pavillon 666
Contact label http://www.nuclearblast.de
Contact groupe http://www.amorphis.net https://www.facebook.com/amorphis/app_178091127385
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 10 octobre 2015
Chroniqueur : Chart

AMORPHIS nous revient régulièrement tous les deux ans avec des albums toujours aussi somptueux. Certes "Circle" avait peut-être de quoi être décevant par certains aspects, la production en particulier, mais se distinguait malgré tout par ses qualités musicales. Il faut dire qu'après "Skyforger" et "The Beginning Of Times", la barre était haute et pour se renouveler, il fallait bien tenter quelque chose. Mais c'est désormais du passé car le petit nouveau est là, "Under The Red Cloud" et il a de quoi se montrer particulièrement convaincant.

"Under The Red Cloud" a été enregistré et produit par Jens BOGREN qui n'est d'autre que le producteur d'ARCH ENEMY, AMON AMARTH, KATATONIA, PARADISE LOST, etc. Avec ce nouvel album, le groupe revient à ses sources, sans les expérimentations sonores du prédécédent album. Encore une fois, je ne peux pas critiquer les choix qu'avait fait Peter TAGTGREN sur la production de "Circle" mais je trouve qu'AMORPHIS gagne en puissance lorsque sa production est simple, claire et équilibrée. C'est le cas ici et c'est une réussite simple et efficace qui confirme l'identité musicale de la formation finnoise.

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple et efficace ? AMORPHIS ne cherche pas à surprendre son auditoire avec cet album. Le premier titre, "Under The Red Cloud" reprend les bases des compositions habituelles du groupe. Il n'y a pas vraiment de surprises mais ce n'était pas une nécessité car AMORPHIS fonctionne parfaitement avec ses recettes. Ce qui vaut pour SLAYER et MÖTÖRHEAD vaut aussi pour AMORPHIS. Et puis bon, quand on aime ce que l'on fait, cela se ressent et je trouve qu'AMORPHIS a quelque chose de profond à faire passer. L'écoute de "The Four Wise Ones" le prouve. Le chant clair est quasiment absent mais quelle puissance dans ce morceau ! Les couplets lourds se marient à merveille avec ces refrains soutenus.

Et que dire de ce pont toute en finesse avec ses effets sur le chant d'Alea STANBRIDGE de TREES OF ETERNITY ? La perfection n'est pas loin d'être atteinte avec ce titre. On enchaîne ensuite avec "Bad Blood" et beaucoup plus loin "Tree of Ages" avec leurs petits accents folk. AMORPHIS a toujours eu cette touche mais n'en a jamais abusé pour suivre un style. C'est une composante de sa musique mais utilisée avec parcimonie et subtilité. "The Skull" apporte une petite touche plus sombre au tableau mais sans noirceur. L'efficacité de ses riffs et sa tonalité n'appartiennent plus au death metal depuis longtemps mais on continue de sentir cette influence lointaine qui vient parfois apporter une petite touche à un riff ou une ambiance. Mais il ne faut pas se leurrer, le reste du morceau est suffisamment clair et aéré. On retrouve d'ailleurs ici un très beau passage au clavier avant que la batterie ne vienne relancer d'un roulement toute la machine. "Death of a King" ou plus loin "Enemy At The Gates" viennent renouer avec les influences orientales que l'on pouvait déjà apprécier sur un album tel que "Elegy". "Scarifice" se fait plus léger et peut-être plus pop mais avec une puissance imposante. "Dark Path" vient de toute manière remettre les pendules à l'heure avec ses riffs soutenus par une double pédale inébranlable. On conclut enfin cet album par "White Night" qui se joue sur des ambiances emmenées par le chant d'Alea STANBRIDGE en duo avec Tomi JOUTSEN. Encore une bien belle manière de boucler un disque.

AMORPHIS s'impose encore une fois avec un disque frais, efficace et varié. Ce groupe fonctionne à sa manière et c'est tout ce qui fait sa force. Il n'y a plus qu'à attendre de les retrouver en concert, notamment en première partie de NIGHTWISH cette fin d'année.





PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
AMORPHIS - Eclipse AMORPHIS - Silent Waters AMORPHIS - Skyforger AMORPHIS - Magic and mayhem-tales from the early AMORPHIS - The beginning of times AMORPHIS - Circle AMORPHIS - Under The Red Cloud Tour Edition Bonus - An Evening With Friends At Huvila AMORPHIS - Queen of Time

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
AGAINST THE CURRENT [Lyon - 69] > 30-05-2019
AGAINST THE CURRENT [69] 30-05-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : Sabrina
Sabrina (46)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours