CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


OKTOR
Another Dimension Of Pain [ 2014 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 54.29 - Style : Funeral Doom
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://solitude-prod.com
Contact groupe : http://www.oktor.pl http://oktordoom.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 octobre 2015 - Chroniqueur : Chart
 

OKTOR nous vient de Varsovie en Pologne. Le groupe se forme en 2003 et sort logiquement son premier EP éponyme en 2004. Le trio officie dans un style doom à tendance funeral doom, lent et émotionnellement très riche. Il est donc assez peu surprenant de retrouver ce combo signé chez nos amis russes de Solitude Productions. Pourtant, il aura fallu près de 10 ans au groupe pour nous proposer un premier album, "Another Dimension of Pain", paru en 2014.

L'album se divise en 8 pistes alternant un morceau instrumental avec un titre long, plus traditionnel. Ces instrumentaux jouent par leurs titres avec le nom de l'album, "Antoher", "Dimension", "Of" et "Pain". L'idée est amusante vous en conviendrez. Même s'ils sont fort intéressants et articulent ce disque, nous concentrerons toute notre attention sur les morceaux plus longs. "Conscious Somatoform Paradise" est le premier de ceux-ci avec ces 12.38 minutes. Parfois le doom se fait monotone, jouant plus sur l'ambiance mais ici OKTOR se rapproche d'une mouvance plus variée avec de nombreux riffs et arrangements. Les changements d'ambiance sont nombreux. On démarre sur un riff rappelant A PALE HORSE NAMED DEATH avant de s'orienter vers des ambiances à la PARADISE LOST. OKTOR ne se fait pas plombant comme certains groupes parfois plus extrêmes. L'atmosphère est plutôt légère avec ses arpèges même si le chant est quant à lui un peu plus ténébreux. La suite du morceau alterne parties lourdes et arpèges qui peuvent nous rappeler un certain ANATHEMA dans les années 90. On retrouve cette richesse sur "Mental Paralysis" et ses 17 minutes. On apprécie d'ailleurs cette belle introduction mêlant arpèges de guitare et violon. La progression se fait doucement puis la machine écrasante démarre enfin. Ce morceau se fait très puissant sur ses riffs les plus agressifs mais comme je l'ai signalé auparavant, OKTOR varie au maximum ses ambiances à l'intérieur de ses morceaux et la richesse de "Mental Paralysis" est conséquente. C'est une constante que l'on retrouve fatalement sur "Hemiparesis Of The Soul" jouant cette fois sur certaines parties légèrement orientées post rock. Le chant clair proche du parler joue sur ce titre un rôle essentiel amenant une ambiance toute particulière. "Undone" clôt ce disque sur une touche de piano voix forcément assez prenante.

OKTOR a pris son temps pour sortir ce disque et c'est sans surprise que l'on se retrouve face à une grande maturité musicale. Le groupe sort des frontières du funeral doom même si c'est encore ce qui le caractérise le mieux. Sur la durée, cela peut être un groupe fort intéressant à suivre. En tout cas, les qualités sont là.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut